En février dernier, la société de partage de voitures Zipcar tirait sa révérence. Si des alternatives étaient déjà disponibles, une nouvelle offre débarque à la capitale ; Poppy.

Déjà présent en Belgique, notamment à Anvers, Poppy lance son offre de voitures partagées à Bruxelles. Après avoir racheté sa rivale Zipcar pour un montant tenu secret, la plateforme d’autopartage Poppy entend bien se faire une place sur le marché bruxellois des voitures partagées, malgré la forte concurrence.

Ce mardi 30 avril signe officiellement la fin de Zipcar dont la flotte est désormais inutilisable, mais c’est également la date de lancement des voitures partagées rouges, signature de Poppy, dans la capitale. Pour les clients Zipcar, la transition se fait sans encombre puisqu’ils sont automatiquement transférés sur l’application Poppy.

Pour commencer, les Bruxellois pourront profiter d’une flotte de 100 véhicules partagés parmi 50 Volkswagen e-Golf électriques et 50 Audi A3 g-tron roulant au gaz naturel compressé. Durant la phase de tests, les utilisateurs du service pourront réaliser des trajets entre Anvers et la capitale sans coût supplémentaire. Dans sa volonté de se montrer complémentaire aux transports en commun, Poppy propose même à ses utilisateurs de pouvoir emprunter un véhicule à Bruxelles et de le laisser à Anvers, sans soucis.

Crédit : Poppy

Pour ce qui du fonctionnement du service, celui-ci reste très similaire à ce qu’on connait déjà. Une fois enregistré sur la plateforme, un utilisateur peut localiser ou réserver un véhicule via l’application (iOS/Android) et l’utiliser durant ses déplacements personnels.

Côté coût, l’offre de Poppy se fait à la minute : 33 centimes pour le temps de conduite. Au-delà des 200km, le forfait passe à 25 cents. Si un utilisateur le désire, il peut conserver sa réservation de voiture même lorsque celle-ci est garée moyennant 10 centimes la minute. Aucuns frais supplémentaires (parking, assurance, abonnement ou carburant) ne sont appliqués. Une formule journalière à 90 € est également proposée.

Dans les mois à venir, la flotte de Poppy devrait être augmentée. Quant à son champ d’activité, elle reste très similaire à celle de Zipcar, le centre de Bruxelles, mais devrait bientôt intégrer l’aéroport de Zaventem.