Le 28 février prochain, ZipCar tirera sa révérence à Bruxelles. Le service de voitures partagées avait pourtant annoncé une extension dans la Capitale, en septembre dernier. Cette décision est donc relativement surprenante.

Les Bruxellois ne seront pas les seuls à dire au revoir aux voitures partagées de Zipcar. À Paris, comme à Barcelone – sous l’appellation Avancar -, le service va également disparaître. Selon le communiqué de presse, « cette décision a été prise dans le cadre d’un examen régulier des activités de notre société mère, Avis Budget Group », sans donner davantage d’explication.

La société ne met cependant pas la clé sous la porte puisqu’elle continuera de persister à l’étranger. Elle vient d’ailleurs de s’installer en Islande, à Taiwan et au Costa Rica. Le plus surprenant est que le service avait enregistré de très bons chiffres au cours de l’année 2018, doublant son nombre d’utilisateurs.

Pour les utilisateurs, cette disparition sera effective le 28 février prochain. À partir de cette date, aucune réservation ne sera disponible depuis l’application ou le site Internet. Les véhicules partagés Zipcar devraient être redirigés vers l’une des 500 autres villes où le service est implanté.

Si vous disposez encore de crédit sur votre compte, il est conseillé de l’utiliser avant cette date limite. Après quoi, il sera impossible de l’utiliser à Bruxelles. Les utilisateurs peuvent s’adresser au service client pour toutes informations supplémentaires à l’adresse mail suivante : service@zipcar.be

Fort heureusement pour les adeptes du concept de véhicules partagés, il existe de nombreuses alternatives à Zipcar dans la capitale. La présence d’une forte concurrente ne serait pas la seule explication à la disparition de Zipcar.