Samsung vient d’annoncer le report du lancement de son très attendu smartphone pliable, le Galaxy Fold. Une annonce qu’on peut facilement mettre en lien avec les récentes premières mauvaises impressions des premiers testeurs et qui rappelle forcément le fiasco du Galaxy Note 7.

Après des mois et des mois de teasing, Samsung a présenté officiellement son premier smartphone pliable en marge du Mobile World Congress, en février dernier. Une annonce cruciale pour le constructeur sud-coréen puisqu’il a été le premier a levé le voile sur son smartphone pliable, avec une date de sortie prévue pour le 26 avril prochain et un prix de lancement de près de 2000 euros. Malheureusement, Samsung s’est vu forcé de repousser cette sortie suite aux premiers retours de la presse américaine spécialisée.

En effet, plusieurs journalistes américains ont pu tester pendant quelques jours et en conditions réelles – loin des salons et présentations dans les divers bureaux de la marque – ce “petit bijou de technologie”. Or, les tests n’ont pas été concluants puisque, rapidement, les journalistes ont fait écho sur les réseaux sociaux de problèmes d’affichage et d’écran fragile.

Suite à ces premiers retours, le constructeur sud-coréen avait indiqué vouloir enquêter sur ces problèmes rapportés par les journalistes, mais Samsung n’avait pas encore parlé de report. La marque avait indiqué qu’il ne fallait pas enlever le film de protection de l’écran, celui-ci semblait crucial pour le bon fonctionnement du smartphone contrairement à ce qu’on pourrait croire.

C’est à travers un communiqué que Samsung annonce sa décision « [des utilisateurs] nous ont fait part du fait que l’appareil avait besoin d’améliorations (…). Pour étudier entièrement ces retours, et réaliser des tests approfondis, nous avons décidé de reporter le lancement du Galaxy Fold ». Une annonce de taille pour le constructeur sud-coréen et qui rappelle forcément le cas des batteries explosives du Galaxy Note 7.

Sorti en 2016, ce modèle avait été rapidement retiré de la vente suite à de nombreux problèmes liés à la batterie du téléphone. Plusieurs propriétaires avaient constaté des surchauffes du smartphone et plusieurs cas d’explosion de l’appareil avaient également été reportés. Samsung n’avait pas eu d’autre choix que d’arrêter la commercialiser du Galaxy Note 7 et de lancer une vaste opération de rappel des exemplaires vendus. Une affaire qui avait coûté des milliards de dollars au constructeur et, forcément, entaché son image de marque.

Un nouveau coup dur pour le constructeur sud-coréen qui devrait avoir des répercussions sur le futur lancement du Galaxy Fold. Pour l’instant, Samsung n’a pas encore communiqué de nouvelle date de sortie de son smartphone pliable. En tout cas, cette annonce devrait arranger un autre constructeur, Huawei qui a également présenté sa version du smartphone pliable lors du MWC, en février dernier à Barcelone, le Huawei Mate X, dont la date de sortie n’a pas été communiquée.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.