Contrairement à ce que de nombreux médias ont laissé suggérer ces derniers jours, Netflix n’est pas sur le point de se lancer dans une nouvelle chasse aux sorcières.

L’entreprise Synamedia a profité du CES et du flou de son communiqué de presse afin de pouvoir faire parler de sa technologie et de l’impact qu’elle pourrait avoir, notamment  sur un service de streaming vidéo comme celui de Netflix.

Netflix n’a cependant jamais officialisé un tel contrat entre les deux sociétés et ne s’est d’ailleurs jamais opposé aux partages de comptes, dans la mesure où le nombre d’utilisateurs simultanés est respecté. Le cas échéant, une indication apparaissant sur l’écran.

Le CEO de Netflix avait même déjà déclaré il y a 3 ans de cela, à l’occasion du CES de 2016, que le partage de compte n’est absolument pas un problème. Il faut d’ailleurs garder en tête que la firme de Los Gatos est déjà au courant de l’activité d’un compte, qu’il est même d’ailleurs possible de consulter en ligne.

Pour l’anecdote, le compte officiel de Netflix pour la France et la Belgique ne s’est d’ailleurs pas gêné pour se permettre une remarque à l’encontre d’un journaliste français sur Twitter, à cette occasion.