Traditionnellement beaucoup plus calme, la période de décembre aura cette année été très généreuse en sorties avec l’arrivée de plusieurs jeux très attendus. Et c’est la petite dernière de Nintendo, la Switch, qui se taille la part du lion ce mois-ci, avec une très grosse exclusivité à faire valoir sur la concurrence…

Subnautica (Xbox One – PC – PS4)

Avec Subnautica, Unknown Worlds crée la surprise en nous livrant un “Survival aquatique” d’une richesse infinie. Le travail d’immersion effectué au sein des nombreux environnements est gigantesque. Les mécaniques de récolte de matières premières, ainsi que celui de construction sont non seulement intelligents mais aussi et surtout pas répétitifs. Même si plusieurs étapes auraient pu être allégées, cela ne gâche en rien l’envie que l’on ressent de vouloir découvrir le fond de l’histoire. Frôlant parfois presque avec le survival horror, Subnautica peut s’avérer être un titre parfois très angoissant, si ce n’est terrifiant. Même sans être spécialement attiré par un jeu où l’exploration aquatique est au cœur du gameplay, vous devriez logiquement rapidement vous prêter au jeu… Finalement, Unknown Worlds a très bien su mener sa barque, puisque Subnautica est une expérience à ne pas louper et s’avère être un titre incontournable qu’il ne faut s’interdire sous aucun prétexte. Lire notre test complet.

ThroneBreaker : The Witcher Tales (Xbox One – PC – PS4)

Plus qu’un simple jeu de cartes, Thronebreaker séduit par la richesse de son gameplay, la complexité de ses affrontements et le charme de son univers. Spin-off de The Witcher, le jeu de CD Projekt mélange brillamment plusieurs genres. S’il reste avant tout un jeu de cartes très technique, Thronebreaker soigne sa dimension narrative, avec son scénario inédit, intégré à l’univers de The Witcher, qui tiendra les joueurs en haleine durant plus de 30 heures, et lorgne du côté du jeu de rôle avec ses séquences d’exploration en 3D et ses nombreux dialogues. Explosif, le cocktail a le mérite d’être très rafraîchissant. Sa direction artistique brillante, sa réalisation de haute volée et sa bande sonore d’exception lui confèrent également une identité unique, que de nombreux concurrents ne pourront que lui envier… Parfait complément à Gwent, Thronebreaker est un jeu absolument incontournable pour tous les passionnés du genre et les fans de The Witcher. Lire notre test complet.

Super Smash Bros. Ultimate (Switch)

Généreux en contenu, Super Smash Bros Ultimate est sans aucun doute le plus complet des épisodes de la franchise. Avec sa centaine de stages, ses dizaines de combattants à collectionner et son incroyable bande sonore, le titre de Nintendo devrait tenir les joueurs scotchés à leur pad durant de nombreuses semaines. S’il parvient à délivrer une bonne dose de fan-service, et tire relativement bien parti des capacités de la Switch, cet épisode souffre toutefois d’un mode multijoueur en ligne vérolé et d’un mode solo principal qui aura pour seul intérêt le déblocage intensif de personnages. S’il avait les fondations d’un jeu culte, Super Smash Bros Ultimate ne parvient pas tout à fait à convaincre, la faute sans doute à un certain d’ambition de la part des développeurs. Reste qu’à plusieurs, le titre reste bien fendard, et devrait s’imposer comme un must pour les soirées entre amis. Lire notre test complet.

Monster Boy et le Royaume Maudit (Switch – Xbox One)

Il n’y a pas grand-chose à reprocher à ce Monster Boy et le Royaume Maudit qui, outre afficher un univers joliment coloré et animé, bénéficie d’un gameplay riche en adéquation avec le level design. On pointera peut-être juste du doigt un manque d’originalité dans la narration et une très grande accessibilité qui pourrait décevoir les puristes en quête de challenge. Pas que ce Monster Boy en soit dépourvu, mais sa difficulté progressive reste à la portée des plus observateurs. Pas vraiment un défaut en soi pour un titre auquel petits et grands pourront facilement y trouver leur bonheur, d’autant que la durée de vie (15h environ) est très honorable. Lire notre test complet.

The Council : Complete Edition (Xbox One – PS4 – PC)

Initialement proposé sous forme épisodique, The Council s’offre en cette fin d’année une édition intégrale qui rassemble l’intégralité des cinq chapitres de l’aventure. L’occasion pour ceux qui attendaient la publication de l’intégralité des épisodes de découvrir l’un des jeux narratifs les plus aboutis de ces dernières années. Ambitieux, le titre de Big Bad Wolf séduit par sa direction artistique inspirée, son univers mystérieux et son gameplay, qui n’hésite pas à sortir des sentiers battus avec des confrontations qui sont remplacées ici par des joutes oratoires et un système d’évolution du personnage terriblement efficace. Au centre de tout, des conversations qu’il faudra mener avec brio pour démêler le vrai du faux et tenter de démasquer les implications de ses interlocuteurs dans l’histoire. Chaque décision et réponse auront des conséquences directes sur le déroulement de l’intrigue. Un concept que le studio français Big Bad Wolf pousse à son paroxysme dans The Council, empêchant le joueur de corriger l’une ou l’autre de ses actions. Prenant, The Council n’en reste pas moins inégal et souffre d’un rythme morcelé. Pour autant, difficile de ne pas le conseiller aux amateurs du genre. Lire notre test complet.