Sorti au Japon en plusieurs versions comme il est de coutume (Sushi, Tempura et Sukiyaki), ce nouveau Yo-Kai Watch est finalement arrivé chez nous en un seul bloc, comprenant deux aventures entrecroisées, celle du héros Nathan et de la nouvelle venue Ariane. De quoi terminer en beauté les principales aventures sur 3DS des fantômes chers à nos têtes blondes.

Dans ce nouvel opus, les chasseurs de Yo-Kai en herbe pourront non pas vivre une mais deux aventures prenant place dans deux villes situées sur deux continents différents. En effet, le titre met simultanément en scène deux personnages : Nathan Adams qui vient de déménager aux États-Unis avec ses parents dans la ville de Pistachsburg, et Ariane Célestin qui se situe quant à elle toujours dans cette bonne vieille ville de Granval mais qui va connaissance avec des entités extra-terrestres.

D’un côté un déménagement propice à parodier la culture yankee, de l’autre de quoi tourner en dérision la culture geek avec une héroïne accro aux dessins animés. Car Yo-Kai Watch 3 conserve bien sûr toujours son humour bon enfant présent depuis les débuts de la série, avec cette fois de nombreux clins d’œil à la science-fiction, et plus particulièrement à X-Files, après les nombreux clins d’œil à Ghostbusters effectués dans l’épisode Blasters.

Yo-Kai Watch 3

Yo-Kai Watch 3 dispose donc de deux scénarios directement jouables, avec des moments imposés qui nous font basculer d’un héros à l’autre. Une démarche qui brise quelque peu la monotonie qui s’était un peu installée dans les deux derniers opus en apportant plus de rythme et de variété aux enquêtes, où il est bien sûr toujours question de capturer et faire ami-ami avec des Yo-Kai de toutes sortes, dont certains inédits. En tout, vous pourrez en trouver plus de 600, dont le nouveau Yo-Kai Merican, off course !

Le système de combat se voit lui aussi quelque peu revu et « augmenté » avec la présence sur l’écran tactile d’un nouveau plateau sous forme de grille comportant 3×3 cases sur laquelle on peut se déplacer. Une orientation un peu plus “J-RPG” qu’à l’accoutumée, qui permet des placements tactiques. En fonction des capacités de vos amis Yokai, cela permet bien sûr aussi d’aligner ses unités pour une plus grande efficacité dans les affrontements.

Yo-Kai Watch 3DS

Plus d’éléments sont ainsi à gérer durant les combats, avec également des objets et bonus apparaissant sur la grille. Néanmoins, tout cela reste assez simple à gérer, bien trop simple d’ailleurs pour les joueurs plus âgés. Néanmoins, ceux-ci apprécieront les multiples références à la culture geek (X-Files en tête, donc), mais aussi méta avec beaucoup d’auto-dérision.

Yo-Kai Watch 3 comporte également plusieurs évènements (avec des zombies notamment!) et des mini-jeux afin de varier les plaisirs. Une bonne idée en soi, malheureusement ces derniers proposent souvent la même mécanique consistant à appuyer sur une combinaison de touches dans le bon ordre. Mais le jeu propose tellement de petits à-côtés (quêtes annexes, collecte d’insectes, partie de pêche, etc.) qu’il faudrait être vraiment difficile pour faire la fine bouche. Sans oublier la possibilité, toute nouvelle dans la série, de créer son propre Nyan, à entraîner auprès de l’un de ses congénères, soit une itération du célèbre chat Jibanyan.

Yo-Kai Watch

Enfin, Level-5 étant toujours aux manettes, ce troisième opus bénéfice toujours d’une réalisation de qualité pour la petite 3DS, avec sa bande-son au diapason et son humour référentiel omniprésent qui a participé à la réputation de la série.

Il y a d’ailleurs de fortes chances que la série principale Yo-Kai Watch s’achève ici sur la 3DS qui est en fin de vie, d’autant que le quatrième épisode est attendu en 2019 (au Japon) sur Nintendo Switch.

Conclusion

Avec son système de combat étoffé et ses deux aventures en une localisées sur des continents différents, Yo-Kai Watch 3 apporte suffisamment de fraîcheur pour faire perdurer le plaisir des collectionneurs en herbe (plus de 600 Yo-Kai sont ici à trouver!). Avec son ton toujours très parodique et son univers coloré et gentiment déjanté, c’est bien évidemment toujours aux plus jeunes que se destine le nouveau titre de la saga, qui n’a pas perdu une once de son charme et de son efficacité avec les années.

Yo-Kai Watch 3

7.4

Gameplay

7.0/10

Contenu

8.0/10

Graphismes

7.0/10

Bande son

7.5/10

Finition

7.5/10

Les + :

  • Deux enquêtes en une
  • Un système de combat plus tactique
  • Une réalisation toujours de bonne facture
  • Plus de 600 Yo-Kai à collectionner !
  • La possibilité de créer son propre Nyan

Les - :

  • Un peu trop simple pour les plus grands
  • Le principe des mini-jeux est souvent similaire