Quand Elon Musk fait une blague, il va jusqu’au bout de ses idées. Après avoir mis au point un lance-flammes via The Boring Company et une planche de surf estampillée Tesla, le fantasque patron lance sa marque… de Tequila.

Il semblerait que le PDG de Tesla ne sache plus vraiment comment combler ses journées depuis son départ forcé du conseil d’administration de son entreprise. Un petit tour d’horizon sur son compte Twitter, et on constate qu’Elon Musk annonce sa marque de Tequila, un don pour purifier des eaux et évoque l’idée d’assembler un mecha (en référence à l’anime Evangelion, NDLR).

Seules deux de ces trois idées verront le jour – bien que l’idée d’un robot géant imaginé par Elon Musk ne surprendrait qu’à moitié. “Teslaquila”, c’est ainsi que ce nommera la nouvelle marque d’alcool que le milliardaire inaugure. Une fois de plus, il n’est pas question de produire de l’argent grâce à un projet insensé, mais plutôt d’amuser la galerie comme il sait si bien le faire.

Pas de quoi rassurer les investisseurs qui n’offrent pas leur entière confiance au patron instable qui s’était déjà un peu trop laissé aller à leur goût lors d’une interview en roue libre.

Un peu de sérieux dans l’excentricité

A contrario, c’est un projet tout à fait louable et sérieux auquel s’attèle Elon Musk : combattre le dérèglement écologique. C’est la mission qu’il a confié à sa marque de voitures électriques : “Tesla existe pour aider à réduire le risque de catastrophes climatiques, qui affectent toutes les espèces sur Terre. Même si votre foi en l’Humanité dépérit, cela vaut la peine de s’en soucier“, écrit-il sur Twitter.

Dans cette optique, le PDG fait un don de 480.000 dollars à la Flint Community Schools (FCS) dans le but d’aider à la purification des eaux dans la ville de Flint dans le Michigan. Ce généreux geste a par ailleurs été confirmé par la municipalité dans un communiqué de presse.