En partenariat avec le géant du e-commerce chinois Alibaba, Ford se lance dans un nouveau type de vente de voiture.

Crédit photo : Alibaba
Crédit photo : Alibaba

Depuis deux ans, la compagnie américaine Ford développe de nouvelles façons de vendre ses véhicules. Imaginez-vous une structure métallique géante fonctionnant à la manière d’un distributeur de boissons, mais pour des voitures ; c’est ce que proposent Ford et Alibaba.com.

Situé à Canton, dans le sud de la Chine, le Super Test-Drive Center contient des dizaines de véhicules Ford, parmi lesquels quelques iconiques dont la fameuse Ford Mustang, et comporte cinq étages. Les clients sélectionnent simplement la voiture qu’ils souhaitent tester via l’application mobile du site et partent avec celle-ci pour un essai d’une durée de trois jours.

La démarche ne prendrait pas plus de 10 minutes. Une fois le modèle choisi, le futur acheteur doit verser une caution, se prendre en selfie et se présenter au distributeur à l’heure prévue. Le distributeur utilisera alors la reconnaissance faciale pour lui livrer son véhicule.

Le site propose également des promotions et des assurances à ses utilisateurs. Ce service ne sera néanmoins pas accessible à tous les clients, puisque seuls les utilisateurs disposant d’une « bonne note » seront admissibles. Le site Alibaba tient en effet un système de notation visant à juger l’honnêteté de ses clients dont les critères semblent assez nébuleux.

Ce type de contrôles fait écho à la nouvelle loi de « crédit social » annoncée récemment par le gouvernement chinois, qui propose d’attribuer une note à ses citoyens.

Alibaba prévoit de développer une douzaine de Super Test-Drive Center dans le courant de l’année. On ignore pour l’heure si le distributeur automatique de voitures s’exportera dans nos contrées.