Lors du BUILD 2016, nous avons pu faire davantage connaissance avec le casque holographique de Microsoft. Pour la première fois depuis l’annonce, Microsoft laissait également les journalistes photographier son casque sous tous les angles.

Crédit photo : E.F.
Crédit photo : E.F.

Enfin disponible à la vente aux Etats-Unis et au Canada, le casque holographique de Microsoft a beaucoup évolué depuis sa première présentation. Beaucoup plus confortable à porter qu’il y a un an, le casque Hololens se fixe très facilement sur la tête grâce à un système de serrage à l’arrière du casque, qui se contrôle avec une petite molette.

Après une courte calibration, on voit apparaître devant ses yeux émerveillés les fameux hologrammes, avec lesquels on peut interagir d’un geste de la main. Si les hologrammes n’apparaissent toujours que sur une petite partie de la visière, les animations semblent beaucoup plus fluides que sur le modèle que nous avions pu tester il y a un an. Durant environ une heure, nous avons pu concevoir un logiciel avec le moteur Unity et créer notre propre hologramme, pour le faire ensuite apparaître sur une table de salon et interagir avec lui. L’ensemble des interactions se font avec le doigt et la voix. En tendant le bras en avant et en simulant un “clic” du doigt, on peut interagir avec le monde virtuel qui nous entoure et réaliser ainsi différentes actions contextuelles. Par exemple, déployer un hologramme, ou déclencher un tir de laser dans la direction de son choix. D’une précision étonnante, les contrôles peuvent être entièrement personnalisés par les développeurs. Malheureusement, nous n’avons pu tester que ces deux formes d’interactions et n’avons pas pu accéder à l’interface du casque holographique… Nos impressions sont donc réduites à cette seule et unique expérience.

Pour le peu que nous avons pu approcher Hololens, le casque de Microsoft nous a franchement enthousiasmé. Le contrôles sont d’une précision presque chirurgicale, le casque est très confortable à porter, et surtout, contrairement aux nombreux casques de réalité virtuelle qui sont actuellement en vente, Hololens est totalement autonome du PC! Il s’agit en effet d’un véritable ordinateur – capable de se connecter au wifi et d’interagir avec différents périphériques. Grâce à sa batterie intégrée, le casque peut également tenir plusieurs heures sans devoir être connecté à une prise de courant. Plus intéressant, Microsoft a également placé plusieurs boutons qui permettent d’augmenter / diminuer le niveau sonore et régler la luminosité de l’interface. Enfin, une port microUSB permet de recharger le casque, de la même manière que l’on recharge son smartphone ou sa tablette.

Pour l’heure, il est toujours impossible de le commander depuis la Belgique. Néanmoins, Microsoft devrait bientôt ouvrir les précommandes de son casque à l’international pour permettre aux développeurs du monde entier de commander leur casque holographique. Si le prix de vente est actuellement fixé à 3000$, le prix de vente définitif pour la version grand public devrait être beaucoup plus abordable. Microsoft n’a cependant pas encore annoncé de date de sortie pour la version “Consumer”, qui ne pourrait arriver en magasin que courant 2017.