Evoqué durant tout un temps, le rachat potentiel de HERE Maps par Uber ne serait plus d’actualité. Selon une source proche du dossier, l’acquisition de l’activité mapping de Microsoft par la startup américaine aurait été un investissement suffisant pour la startup spécialisée dans le covoiturage.

© AFP
© AFP

Alors que l’on évoquait le rachat potentiel de HERE Maps par Uber en mai dernier, il semblerait que la startup américaine se soit finalement rétractée et ait retiré son offre de rachat de 3 milliards de dollars, soumise à Nokia.

Le groupe, qui souhaitait acquérir les technologies nécessaires pour développer son propre système de navigation, se serait satisfait du rachat de l’activité mapping de Microsoft, bradée par le groupe informatique.

Selon le New-York Times, Audi, Mercedes et BMW seraient désormais en pole-position pour racheter HERE Maps. Néanmoins, l’offre de 3 milliards soumise par le consortium allemand n’aurait pas vraiment satisfait Nokia, qui souhaiterait revendre HERE au juste prix…