Voo lance son nouveau décodeur et des tarifs plus agressifs

L’opérateur profite de la mise à disposition commerciale de son boîtier « évasion » pour proposer de nouvelles offres tarifaires couplées intéressantes.

voo-evasion

Voo simplifie et clarifie son offre d’accès à l’internet haut débit, à la télévision numérique et au téléphone fixe via le câble coaxial. Désormais, il ne subsiste que trois choix dans les paquets « Trio » et « Duo ».

Le menu complet (télévision, internet, poste fixe) se décline de 54,45 à 84,95 euros par mois avec les caractéristiques suivantes:

  • Toudoo: 50/2,5 mbps, 200 Go, téléphone à volonté de fixe à fixe soir et week-end pour 54,95 euros par mois
  • Wahoo: 100/5 mbps, sans quota, téléphone à volonté de fixe à fixe avec option internationale vers 64 pays pour 64,95 euros par mois
  • Tatoo: 150/7,5 mbps, sans quota, téléphone à volonté sur tous réseaux en Belgique et de fixe à fixe vers 64 pays, bouquet Panorama (16 chaînes) inclu pour 84,95 euros par mois

Sans le téléphone fixe, il faudra retirer généralement 10 euros par mois sauf pour l’option Toudoo qui ne descend que de neuf euros par mois et perd également la boîte « évasion » pour un simple Voocorder. L’internet seul se négocie entre 24,95 et 45,95 euros par mois pour respectivement 50/2,5 mbps avec un quota de 100 Go et 100/5 mbps sans quota.

Ces solutions bien plus performantes pour un prix diminué ne sont malheureusement accessibles qu’après le paiement de frais d’activation de 50 euros et d’installation de 60 euros pour ceux qui souhaitent le nouveau décodeur.

Le segment mobile accueille, lui également, un nouveau tarif sous le nom Wahoo. Pour 22 euros par mois, le client bénéficiera, de 300 minutes d’appels, de communications à volonté sur le réseau Voo Mobile et d’un giga-octet de données 4G.

Pour rappel, l’ensemble de l’ancienne grille tarifaire de l’opérateur subit une augmentation variant de 50 cents à 3 euros par mois à partir du premier juillet. Ce qui ne manquera pas de convaincre davantage de consommateurs à opter pour les nouveautés précitées et à vérifier la compétitivité de l’offre avec la concurrence.