A l’occasion d’une conférence organisée pour une levée de fonds à Harvard, Bill Gates a été interpellé au sujet du fameux “ctrl+alt+delete”, devenu légendaire au sein de l’écosystème Windows. Le bonhomme s’est excusé pour cette invention grotesque, tout en pointant du doigt son partenaire de l’époque, le géant IBM.

© AFP
© AFP

Le fondateur de Microsoft s’est volontiers prêté au jeu des questions & réponses en expliquant à l’assemblée l’origine de la célèbre combinaison, qui permettait de relancer le système sous MS-DOS, et ouvrir le gestionnaire de session Windows depuis.

Visiblement, la responsabilité revient en grande partie à IBM, le partenaire de l’époque de Microsoft, qui refusait d’intégrer un bouton supplémentaire au clavier du PC. “La personne qui a conçu le design du clavier IBM ne voulait pas nous donner notre bouton unique” a déclaré Bill Gates. Accusations desquelles l’ingénieur d’IBM s’est défendu également sur scène en rétorquant “J’ai inventé cette combinaison, mais c’est Bill qui l’a rendue célèbre.”

Le papa de Windows s’est ensuite officiellement excusé pour cette aberration de la nature, reconnaissant l’erreur de Microsoft qui n’était encore qu’à l’époque qu’une toute petite entreprise en pleine expansion…

On en parle sur le forum.