Microsoft aurait laissé tomber son projet de site d’e-commerce

Selon le Wall Street Journal, Microsoft aurait choisi de laisser tomber sa plate-forme d’e-commerce “Brazil” il y a quelques mois. Avec ce projet, le géant américain avait pourtant l’ambition d’entrer en concurrence directe avec Amazon.

© AFP
© AFP

Véritable mastodonte de l’informatique, Microsoft est confronté depuis quelques mois à un problème de taille. D’une part, les ventes de PC ne cessent de diminuer, et la dernière version de son système d’exploitation, Windows 8, n’a pas tenu toutes ses promesses, et d’autre part, le géant peine à imposer son système d’exploitation sur mobiles et tablettes, deux marchés qui affichent pourtant une très forte croissance depuis plusieurs années.

Certes, la division Xbox enregistre d’excellents chiffres, et la plupart des services de Microsoft (Azure, Skype, Outlook) se portent bien.

Le géant, qui souhaitait diversifier ses activités se retrouve confronté à de vieux démons, et au risque de voir ses activités chamboulées. Il y a quelques jours, nous apprenions ainsi que Microsoft avait renoncé à l’acquisition de Nokia, un partenaire d’infortune sans doute trop couteux pour Microsoft, qui aurait quelque peu refroidi les ardeurs du géant en termes de hardware. Il faut dire que la division Surface affiche un bilan mitigé depuis quelques mois déjà. A quoi bon dès lors investir dans un marché incertain, qui pourrait potentiellement coûter très cher à Microsoft?

Au niveau des services, le Wall Street Journal indique que Redmond envisageait depuis des années de lancer une plate-forme d’e-commerce. Le projet, qui répondait au nom de code “Brazil”, prévoyait l’introduction d’un site d’e-commerce dans la veine d’Amazon, qui aurait permis à Microsoft de mettre en avant ses propres produits, en plus d’une multitude d’autres produits, et qui aurait été directement intégrée à Windows 8 et peut-être même à Xbox One. Sans doute trop ambitieux, le projet aurait été stoppé net il y a quelques semaines, et mis en pause pour une période indéterminée.

Véritable mastodonte de l’e-commerce, Amazon règne en maître depuis des années sur le marché des ventes en ligne. En 2012, le géant américain affichait un chiffre d’affaires de 61 milliards de dollars, plus de sept fois supérieur à la chaine de magasins Walmart. Sa suprématie en faisant un adversaire redoutable, Microsoft aurait décidé de saborder son propre projet pour éviter le naufrage du projet.

Pour le moment, tout semble donc indiquer que “Brazil” restera quelques temps encore au placard. Redmond devant absolument redresser la barre de ses divisions “Mobile”, “Windows” et “Hardware”, il est fort probable qu’il ne lancera pas de projets majeurs avant quelques années… D’autant plus que l’entreprise devrait subir sa première grosse restructuration d’ici quelques jours seulement…

On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.