Les annonces se suivent et se ressemblent en cette belle matinée. Après LG, qui présentait tout à l’heure son Optimus G, véritable “flagship” de la marque, c’est désormais au tour de Motorola de sortir les gros calibres avec son RAZRi, tout simplement le smartphone le plus puissant jamais créé.

Le premier smartphone Motorola tournant avec un processeur Intel marque le coup. Alors que le smartphone le plus puissant du moment, le Galaxy Note 2, ne dispose “que” d’1,6Ghz, et que la plupart des concurrents affichent une puissance allant entre 1 et 1,5 Ghz, Motorola a décidé de passer à la vitesse supérieure en sautant directement à 2 Ghz. Un gain en puissance qui devrait donner un net avantage à Motorola dans les comparatifs de fin d’année et surtout permettre à ce terminal de se démarquer grâce à sa rapidité.

Outre ce processeur single-core plutôt impressionnant, le RAZRi dispose également d’un écran AMOLED de 4,3″, un peu en retard sur la concurrence lui puisque sa résolution n’est que de 960×540, d’une batterie de 2000 mAh, d’un appareil photo de 8 mégapixels et d’une mémoire interne de 8, 16 ou 32 Go, selon le choix de l’acheteur. Mémoire qui peut par ailleurs être étendue par ajout de carte microSD.

Tournant sous Android Jelly Bean, le RAZRi affiche des performances relativement élevées qui lui permettent de flirter avec la perfection. Son dos en Kevlar et sa protection renforcée à l’humidité lui permettent également de prendre un peu ses distances avec les autres smartphones haut de gamme, généralement dépourvus de ce type de fonctionnalités.

Prévu pour le mois d’octobre prochain en Europe, le RAZRi devra faire face à une forte concurrence chez les revendeurs. Néanmoins sa puissance hors du commun, sa carte NFC et ses quelques fonctionnalités particulières devraient lui permettre de tirer son épingle du jeu face à des concurrents qui ont pour la plupart choisi d’équilibrer leurs atouts plutôt que de ne miser que sur un seul et unique trait distinctif.

On en parle sur le forum.

[ Source : Phone Arena ]

4 Commentaires

Comments are closed.