Crédits : Pixabay

L’un des plus gros sites de torrents ferme ses portes

Le site n’aurait pas été la victime d’une instance anti-piratage. Les dirigeants du site ont publié un message dans lequel ils avancent différentes raisons qui ont amené à la fermeture de la plateforme.

Coup de tonnerre dans le monde des sites de téléchargements illégaux, le site RARBG a définitivement fermé ses portes. Créé en 2008 par des développeurs bulgares, RARBG hébergeait des films, des séries, des documentaires, des fichiers musicaux ou encore des logiciels piratés.

Au fil de ses 15 ans d’existence, le site s’est imposé comme l’une des plus grandes plateformes de piratage au Monde. Selon Torrentfreak, en janvier dernier, RARBG était le quatrième site de torrent le plus important.

Étant donné la guerre que mènent certains gouvernements et certaines instances envers le piratage, nous aurions pu penser que RARBG a été démantelé, mais la chute du site aurait en réalité d’autres causes. En effet, un message présent sur la page d’accueil du site avance différentes raisons telles que le COVID, la guerre en Ukraine ou encore l’inflation.

Il est ainsi indiqué dans ce message : « Salut les gars, nous souhaitons vous informer que nous avons décidé de fermer notre site. Les deux dernières années ont été très difficiles pour nous – certains des gens de notre équipe sont morts de complications du Covid, d’autres souffrent encore d’effets secondaires – et sont dans l’incapacité totale de travailler. D’autres se battent dans le cadre de la guerre en Europe – DES DEUX CÔTÉS ».

Le message continue en précisant : « par ailleurs, l’augmentation du prix de l’énergie dans les datacenters en Europe nous frappe assez durement. L’inflation rend nos dépenses quotidiennes impossibles à assumer. En conséquence, nous ne pouvons plus faire tourner ce site sans réaliser des dépenses massives que nous ne pouvons plus financer sur nos propres deniers. Après un vote unanime, nous avons décidé que nous ne pouvons plus continuer. Nous sommes désolés, bye ».

À la vue de ce message, la chute du site n’aurait donc aucun lien avec un démantèlement. Il est impossible de savoir dans quelle mesure ce message retranscrit la réalité, mais une chose est sûre : RARBG n’existe plus.

Comme d’habitude, une multitude de copies vont voir le jour pour occuper cette place dorénavant vacante. Cependant, ces sites clones seront plus que sûrement remplis de virus et autres malwares.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.