Crédits : Pixabay

WhatsApp : votre numéro est-il concerné par le piratage massif?

Plus de 3 millions de numéros de téléphone belges ont été mis en vente sur le dark web par un pirate qui affirme avoir mis la main sur près de 500 millions de numéros de téléphones d’utilisateurs du service. 

Au total, ce sont pas moins de 3 183 584 de Belges qui sont concernés par cette gigantesque fuite de données. Les comptes WhatsApp en question n’ont pas été piratés au sens strict du terme. Les données auraient été récupérées à travers divers hacks d’autres plates-formes et croisées pour que la liste ne comprenne que les numéros des utilisateurs de la plate-forme.

Et, mauvaise nouvelle, il n’existe aucune façon de savoir si votre numéro est concerné. On sait en revanche qu’environ 25% des comptes sont concernés au niveau global. En Belgique, la proportion pourrait être plus élevée. Elle pourrait concerner jusqu’à 50% des utilisateurs de la plate-forme, si l’on se réfère aux statistiques d’autres pays concernés en Europe. Il y a donc de fortes chances que votre compte fasse partie du lot.

Plusieurs certitudes : les 487 millions de comptes concernés par ce “hack” sont tous actifs. Le site Cybernews a vérifié un échantillon de près de 2000 numéros transmis par le hacker pour vérification. Et de facto, il s’agissait de véritables numéros de téléphones. Autre garantie : les numéros volés sont en vente sur le dark web. Pour autant, il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre mesure : votre compte WhatsApp n’est pas en danger. En revanche, il est possible que tout cela mène à l’envoi de nombreux messages de spam.

 

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.