Crédits : FLY:D / Unsplash

Comment créer un mot de passe garanti inviolable pendant 300 ans

Une simple combinaison de différents éléments peut vous éviter bien des ennuis.

Choisir un mot de passe relève systématiquement du casse-tête. Est-il assez sûr ? Dois-je utiliser le même mot de passe ? Etc. Globalement, si vous faites partie des plus méfiants, vous taperez peut-être quelque chose de l’ordre de « ZJ7hdUmQ0b! ». Toutefois, à moins de le noter quelque part ou d’utiliser un gestionnaire de mots de passe, bonne chance pour vous en souvenir. Cela, la plupart des gens en sont conscients. C’est pour cette raison que les mots de passe les plus simples ont encore de beaux jours devant eux.

D’après une étude de la société NordPass, le mot de passe le plus utilisé dans le monde est encore et toujours « password ». Non, ce n’est pas une blague. Le terme est utilisé sur près de 5.000.000 d’appareils. À l’échelle de la Belgique, ce mot de passe cède la première place mais reste dans le top 10 des plus utilisés, devant sa traduction française « motdepasse ». Tout en haut du classement national, le non moins célèbre « 123456 » règne sans partage. On retrouve également sa variante qui compte jusqu’à neuf et son équivalent en lettres « azerty ».

Évidemment, chaque pays a ses spécificités. Aux États-Unis, « baseball » et « football » sont dans le top 15, tandis que « liverpool » et « ciao » font partie du top 5 du Royaume-Uni et de l’Italie. Cependant, le problème est ailleurs. Au-delà du manque d’inspiration évident, tous les mots de passe précédemment cités ont un point commun : ils sont déchiffrables en moins d’une seconde.

Sécuriser son mot de passe

Lorsque vous inventez un mot de passe, il est important de garder en tête que les plus simples et les plus courts sont les plus faciles à pirater. Déchiffrer un mot de passe de moins de cinq caractères ne nécessite même pas une seconde complète, surtout si vous n’effectuez aucune combinaison. Les chiffres s’en sortent un petit peu mieux, puisqu’un mot de passe à huit chiffres est capable de résister pendant sept minutes.

Rien n’égale toutefois la combinaison des lettres majuscules et des lettres minuscules, agrémentées de chiffres et de symboles. Un mot de passe de sept caractères qui respecte ces critères peut batailler pendant près de cinq mois. Ajouter cinq caractères supplémentaires, toujours en combinant, et votre mot de passe ne devrait pas être découvert avant 300 ans. De quoi décourager plus d’un hacker. Néanmoins, prenez garde à bien respecter la taille du mot de passe. Même si vous combinez les quatre ingrédients secrets, votre identifiant peut être piraté presque instantanément s’il fait six caractères ou moins.

Enfer, dernier élément : n’utilisez pas le même mot de passe sur différents sites ou applications. Inventer un nouvel identifiant à chaque fois est, sans aucun doute, fastidieux, mais n’oubliez pas que les gestionnaires de mots de passe sont désormais légion. Bien sûr, certains tous les mots de passe ne protègent pas des données critiques. Mais, pour ceux dont c’est le cas, les coffre-forts numériques sont une aubaine. Alors, donnez-vous en à cœur joie.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.