5 films & séries qu’il ne fallait pas manquer en streaming en octobre

Chaque mois, la rédaction de Geeko sélectionne pour vous les films & séries qu’il ne fallait pas manquer sur les principales plates-formes de streaming. Retour sur les 5 incontournables du mois d’octobre. 

All Quiet on the Western Front (Netflix)

Film de guerre “made in Germany”, All Quiet on the Western Front est une adaptation de l’ouvrage d’Erich Maria Remarque. Publié en 1929, le roman avait déjà été adapté plusieurs fois sur grand écran. Pour l’écrire, l’auteur s’était inspiré de sa propre expérience, sur le champ de bataille. Le film suit un petit groupe de jeunes recrues qui rejoigne le front Ouest durant la Première Guerre mondiale. S’ils se lancent avec motivation dans la guerre, ils sont très vite confrontés aux horreurs du quotidien.

Pourquoi on le regarde?

La guerre n’aura jamais paru aussi sale et détestable que dans cette puissante adaptation de l’œuvre d’Erich Maria Remarque. Confrontés tous les jours aux horreurs de la guerre, les jeunes recrues luttent pour leur survie dans la boue, sous les obus. Traumatisant, le film a le mérite de présenter la guerre sous un autre point de vue. Long et très inconfortable à regarder, All Quiet on the Western Front cultive un devoir de mémoire tout en dressant un portrait au vitriol d’un conflit qui reste méconnu. Une expérience viscérale qui vous immerge en première ligne, au cœur des tranchées.

Luckyest Girl Alive (Netflix)

Toujours sur Netflix, on citera l’excellent Luckyest Girl Alive, un drame qui retrace le parcours traumatisant d’Ani Fanelli, la rescapée d’une tuerie et d’un viol aux Etats-Unis, qui tente de reconstruire sa vie des années plus tard. Ani a choisi d’entretenir son image et d’épouser Luke, un puissant homme d’affaires qui la supporte dans ses choix de carrière. Un jour, elle est contactée par un cinéaste qui réalise un documentaire sur le drame survenu au lycée Brentley.

Pourquoi on le regarde?

Mila Kunis brille de mille feux dans ce drame qui touche à plusieurs sujets sensibles. Si le port des armes est l’un des thèmes fort du film, Ani est plus fortement impactée par le viol dont elle a été victime. “Luckyest Girl Alive” tire un portrait au vitriol des proches d’Ani, détestables par leur manque de compassion pour la jeune fille, qui altère leur réputation. Féroce, Kunis affronte bec et onglets ses démons et livre sans l’ombre d’un doute la performance de sa carrière.

The Peripheral Saison 1 (Prime Video)

Nouvelle série des créateurs de “Westworld”, The Peripheral est la nouvelle série événement de Prime Video. La série suit les aventures de Flynne Fisher, une jeune Américaine qui tente de subvenir aux besoins de sa mère malade en réalisant des missions dans des mondes virtuels. Elle reçoit un jour un mystérieux colis. Celui-ci renferme un dispositif qui promet une expérience “sans égale”. Elle prend alors les commandes du “périphérique” pour la première fois…

Pourquoi on la regarde?

Basée sur le roman de William Gibson, cette nouvelle série de science-fiction est un petit cocktail d’action explosif, qui nous immerge dans un univers SF qui sort des sentiers battus. Si on lui reproche une intrigue qui a tendance à partir dans tous les sens, difficile de ne pas être séduit par son casting jeune, ses séquences d’action musclées et son univers si mystérieux. The Peripheral n’est clairement pas la série qui vous fera grimper au rideau. En revanche, voilà un très joli divertissement pour les amateurs de science-fiction, qui comble le vide laissé derrière-lui par Black Mirror.

The Devil’s Hour Saison 1 (Prime Video)

Changement radical de ton avec The Devil’s Hour, une nouvelle série dramatique diffusée sur Prime Video, qui marque les esprits avec son synopsis très mystérieux. L’histoire s’intéresse à Lucy, une jeune femme qui se réveille toutes les nuits à 3h33. Régulièrement, Lucy tombe sur son jeune fils, Isaac, qui erre dans la maison silencieuse. En faisant des recherches sur Internet, Lucy découvre que 3h33 est “l’heure du diable”. Elle parle de sa découverte à un psychologue, qui l’aide à résoudre les problèmes d’Isaac…

Pourquoi on la regarde?

Passée pratiquement inaperçue, cette mini-série est pourtant une petite pépite qui brille par l’excellence de son scénario et la richesse de sa mise en scène. Il faudra toutefois s’accrocher au cours des cinq premiers épisodes, avant le final en apothéose. Car non, The Devil’s Hour n’est pas une série très grand public. L’intrigue se développe progressivement au fil des épisodes, les producteurs ayant choisi de prendre tout leur temps pour nous narrer ce drame macabre. Avec son casting 3 étoiles, sa mise en scène soignée et son ambiance malaisante, The Devil’s Hour est l’une des excellentes surprises de cette fin d’année.

The Playlist Saison 1 (Netflix)

The Playlist est une nouvelle mini-série de Netflix en six épisodes qui retrace la formidable ascension de la plate-forme de streaming musical Spotify de ses premiers pas à son lancement à l’international. L’histoire nous est narrée ici du point de vue de six personnages très différents, du fondateur du service à sa juriste, en passant par l’un de ses développeurs.

Pourquoi on la regarde?

Si vous aviez toujours rêvé de découvrir les coulisses du développement d’une app, The Playlist va vous révéler comment Spotify est devenu la startup la plus prisée d’Europe. Née sur les cendres de The Pirate Bay, Spotify est la vision d’un seul homme, qui souhaite réinventer le business model de la musique. La mini-série développée par Netflix a le mérite de présenter l’histoire sous plusieurs angles tout en révélant les enjeux de chacune des parties. Et il s’agit incontestablement d’un divertissement passionnant, qui lève brillamment le voile sur l’envers du décor. Si vous aviez adoré Alt & Catch Fire, vous allez définitivement craquer pour The Playlist.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.