Crédits : Pixabay

TikTok ajoute une nouvelle fonctionnalité originale

Les générateurs d’intelligence artificielle de type texte-image deviennent de plus en plus populaires. Après le lancement de DALL-E 2 d’OpenAI, voici celui de TikTok.

TikTok a créé un nouveau générateur d’intelligence artificielle (IA) de texte-image. Il permet aux utilisateurs de taper un message et de recevoir une image qui peut être utilisée comme arrière-plan dans leurs vidéos. L’effet porte le nom “AI greenscreen”, “Fond vert AI” en français. Il est accessible via l’écran de l’appareil photo de l’application.

Des images abstraites

Comparé aux modèles de conversion de texte en image DALL-E 2 et Imagen de Google, le générateur d’IA de TikTok produit des images assez basiques, abstraites et tourbillonnantes. On parle d’imagerie abstraite pour l’application de vidéos courtes et d’imagerie photoréaliste pour les deux autres applications.

“Si le modèle de TikTok était aussi complexe et photoréaliste que celui de DALL-E 2 ou d’Imagen, il serait sûrement utilisé par certains utilisateurs pour créer des contenus dérangeants”, suppose TechCrunch. TikTok aurait ainsi opté pour un modèle abstrait afin d’éviter certains problèmes.

La question de la modération

Dès que l’utilisateur sélectionne l’effet, TikTok lui propose plusieurs suggestions. Par exemple, “Plongée en apnée dans un océan violet”, “Village caché dans les montagnes” et “Volcan arc-en-ciel en éruption”. Sinon, l’utilisateur peut choisir de jouer avec ses propres messages pour obtenir d’autres images abstraites. Par contre, si la demande comporte de la nudité ou des mots violents, le modèle produira des images abstraites. Les messages contenant un langage provocateur ne produisent que des tourbillons. Le résultat final ne sera pas suffisamment clair pour justifier une censure en raison des directives communautaires de l’application.

Ce choix d’imagerie d’abstraite est tout d’abord économique, les coûts de développement de ce type technologie étant très élevés. Mais il s’agit aussi de raisons pratiques. Modérer la génération d’images réalistes de la part d’un milliard d’utilisateurs semble être une tâche considérable, que TikTok n’a pas le courage d’effectuer.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.