Crédits : Unsplash

La Chine va espionner ses écoliers

Après les capteurs d’ondes cérébrales pour surveiller la concentration des étudiants, la Chine investit dans un nouvel outil.

L’Empire du Milieu distribue des “stylos intelligents” dans les établissements scolaires primaires et secondaires. Ces outils permettent de savoir quand un élève commence à travailler, pendant combien de temps et ce qu’il a écrit. L’objectif ? Surveiller les prises de notes et les devoirs.

C’est fin juillet que Hongxing Xinwen, un média en ligne chinois, a mis en lumière cette nouvelle forme de surveillance. Dans l’article, on peut lire le témoignage d’une écolière de Hainan. Elle confie s’être sentie “observée” et avoir “perdu le bonheur de ses vacances” à cause de ce “stylo intelligent”, distribué par son professeur.

Garder un œil sur les devoirs

À la rentrée, en guise de cadeau de bienvenue, les élèves chinois recevront des stylos bien spéciaux. Grâce à une mini-caméra, ils pourront capturer en temps réel les prises de notes des élèves et enverront ces données directement aux professeurs.

Ce dispositif de “surveillance” servira pendant les heures de cours, mais aussi en dehors du cadre de l’établissement. En classe, les enseignants l’utiliseront pour s’assurer que leurs élèves sont attentifs et qu’ils ne se divertissent pas en gribouillant leur cahier. En dehors de la classe, ces stylos permettront de télécharger les devoirs pour que les professeurs les corrigent. Et le stylo n’effectue pas sa mission de surveillance à moitié. Lorsqu’un enfant commence à écrire, l’enseignant reçoit une notification qui l’informe que l’élève est en train de travailler. Le professeur pourra donc savoir combien de temps son élève a travaillé et même le temps qu’il lui a fallu pour répondre à chaque question. Tous les documents sont stockés dans un cloud.

Des stylos espions

Selon l’avis du ministère chinois de l’Éducation, ce dispositif permet de “renforcer la gestion des devoirs dans les écoles. Les enseignants doivent corriger entièrement tous les devoirs (…) et encourager l’utilisation scientifique des outils informatiques pour l’analyse et le diagnostic des devoirs”.

Pour rappel, la Chine est un pays réputé pour sa tendance à l’ultra-surveillance de ses citoyens. Dans le pays, on compte près d’un demi-milliard de caméras de surveillance et depuis 2014, la Chine teste un système de “crédit social” visant à noter les citoyens. Certains établissements primaires et secondaires de Shanghai et de la province du Yunnan testent ces stylos intelligents depuis quelques années déjà. Ils se déploieront dans davantage d’établissements à la fin du mois d’août.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.