OnePlus fait son show pour séduire les Américains

Son et lumière, des centaines d’invités, une présentation millimétrée… OnePlus n’hésite pas à voir les choses en grand lors de ses conférences. Nous avons eu la chance d’assister à celle tenue à New York pour le lancement du OnePlus 10T.

C’est dans le Gotham Hall, l’une des plus prestigieuses salles de conférence de New York, que OnePlus avait donné rendez-vous pour le lancement officiel de son nouveau flagship, le OnePlus 10T. Un smartphone à la fiche technique impressionnante et au prix relativement bas par rapport à d’autres téléphones semblables.

En amont de cette sortie, OnePlus a donc organisé cette impressionnante keynote mercredi. La plupart des responsables de OnePlus Europe et Amérique du Nord étaient présents, excepté Pete Lau, le fondateur. Affublé d’un très sobre t-shirt noir “Never Settle” (le slogan de la marque), le Chinois n’est apparu que lors d’une brève vidéo d’introduction, dans laquelle il a fait part de son excitation pour le lancement du OnePlus 10T.

Le Gotham Hall, lieu choisi par OnePlus pour sa keynote.

Mais revenons à l’événement en lui-même. Autant le dire tout de suite, OnePlus nous a proposés une conférence qui est à des années-lumière de ce à quoi les Huawei, Apple et autres Samsung nous ont habitués. En sortant des sentiers battus et des keynotes très classiques, OnePlus nous a concoctés un véritable show avec son et lumière mettant tellement bien en valeur l’architecture classique du Gotham Hall.

500 journalistes, VIP et fans

Une sorte de retour aux sources après deux années marquées par la pandémie et des événements de lancement pour les séries OnePlus 8 et 9 exclusivement en ligne. Et ce retour aux sources, on sent que les patrons de OnePlus en avaient bien besoin. Devant les quelques 500 journalistes, VIP et fans de la marque, se sont succédé sur scène Christian Anderson (Vice-Président de OnePlus Amérique du Nord), Jay Liu (chef du marketing de OnePlus Amérique du Nord) ou encore Tuomas Lampén (chef de la stratégie de OnePlus Europe).

Tuomas Lampén, chef de la stratégie de OnePlus Europe.

C’est justement avec ce dernier que nous avons pu nous entretenir. Responsable européen depuis mars 2020, soit au début de la pandémie, Tuomas Lampén a vécu, ce mercredi, sa première présentation mondiale pour OnePlus. “J’avais déjà présenté des keynotes à l’échelle européenne, mais c’était ma première fois pour un événement mondial !“, nous confie-t-il, au détour d’un couloir. Couloirs qui nous ont par ailleurs permis de mettre la main sur les nouveau-nés de la firme chinoise dans des mises en scène toutes plus surprenantes les unes que les autres.

De grosses ambitions au Benelux

Un événement pratiquement démesuré, OnePlus a-t-il la folie des grandeurs pour autant ? Pas nécessairement, puisque la marque veut toucher un large public, à commencer par le marché européen, capitale pour la marque. “L’Inde, l’Europe et l’Amérique du Nord sont les trois marchés principaux pour OnePlus”, explique Tuomas Lampén. “L’Europe est un défi pour nous parce qu’il y a tellement de pays et de cultures différentes que nous souhaitons toucher.”

La mise en scène était impressionnante, comme avec l’exposition du système de refroidissement du OnePlus 10T.

OnePlus vise indéniablement les cinq principaux pays du Vieux Continent, à savoir la France, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne. Mais un focus tout particulier sera mis sur le Benelux et les pays Scandinaves. “Depuis deux ans, nous nous intéressons énormément aux trois pays du Benelux, et notamment à la Belgique et aux Pays-Bas, où OnePlus possède une fan base très importante. Nous avons justement ouvert de nouveaux bureaux à Rotterdam afin de répondre à la demande toujours croissante pour nos produits.”

Le choix de l’endroit où ce nouveau smartphone a été présenté n’était également pas anodin. En présentant son flagship à New-York, OnePlus montre sa volonté de marquer les esprits et de s’attaquer à un marché qui lui résiste… La plupart des smartphones vendus outre-Atlantique sont des iPhone ou des appareils Samsung. Les marques chinoises peinent à y pénétrer le marché… Plusieurs s’y sont risqués, sans jamais trouver le succès. A la différence d’un Huawei, OnePlus a toutefois une image très internationale et une solide fan-base.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.