Crédit photo : Unsplash

Netflix va mal, le géant du streaming licencie 300 employés de plus

Au total, 450 employés ont été licenciés depuis le début de l’année.

Après une première vague de 150 licenciements en début d’année, Netflix vient de licencier 300 employés de plus, rapportait Variety vendredi matin.

“Aujourd’hui, nous avons dû laisser partir 300 employés” a confirmé un porte-parole de l’entreprise au média américain. “Bien que nous continuons à investir dans le business, nous devons procéder à des ajustements de sorte à ce que nos coûts n’augmentent pas de façon supérieure à nos revenus, qui sont plus faibles que prévus.”

Depuis le début de l’année, le géant du streaming est confronté à une situation inédite avec des revenus en forte baisse mais aussi une perte conséquente d’abonnés. Tout cela est lié à plusieurs facteurs : durant la pandémie, le nombre d’abonnements a augmenté, en raison des confinements. La sortie de la pandémie a eu l’effet inverse. L’arrêt des activités en Russie a également fait perdre un million d’abonnés à la plate-forme. Et puis, bien-sûr, il y a le marché américain, saturé par la concurrence, et où Netflix n’arrive plus à se développer. On notera d’ailleurs que les 300 licenciements annoncés concernent uniquement les Etats-Unis.

A l’international, Netflix montre toujours des plans ambitieux. “Bien que nous supprimions des jobs dans certaines divisions, nous continuons à investir des montants significatifs. Au cours des 18 prochains mois, nous prévoyons d’embaucher entre 1500 et 11500 personnes à travers le monde” déclare l’entreprise.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.