Crédtis : Unsplash

Mobile Vikings accusé de concurrence déloyale pour son offre Internet

L’opérateur alternatif Edpnet a déposé une plainte contre les abonnements Internet de Mobile Vikings.

Le prix des nouveaux abonnements Internet de Mobile Vikings provoque des réactions chez un autre opérateur. C’est ainsi que le fournisseur de services de télécommunications Edpnet envisage de déposer une plainte contre Proximus auprès de l’Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT).

“Si nous nous alignions sur leur offre, nous vendrions à perte”, affirme Joachim Slabbaert, directeur des opérations d’Edpnet au journal Het Laatste Nieuws. Il désigne même l’offre internet fixe de Mobile Vikings de concurrence déloyale.

Des tarifs différenciés

Pour comprendre l’objet de la discorde, il faut savoir que Edpnet est un petit opérateur. Il propose de l’internet fixe à des prix mensuels compétitifs. “L’internet correct, à un prix honnête”, voici la devise de l’opérateur. En guise d’illustration, l’offre Vdsl XL est proposée à environ 35,95 euros par mois. Elle comprend un trafic illimité pour l’Internet 100 Mbps et une ligne fixe.

Pour assurer son offre, l’opérateur utilise le réseau Proximus. L’accès à ce réseau est payant et représente des charges supplémentaires. Donc, une somme non négligeable pour un petit opérateur.

Pour espérer concurrencer Mobile Vikings, le fournisseur devra capitaliser. Mais pour trouver cet argent, il faut réaliser des économies. La question est, comment ? C’est ce que dénonce le directeur des opérations. Par exemple, selon lui, le fait que Mobile Vikings propose gratuitement l’installation et l’activation de son offre par un technicien ainsi le modem routeur est quasiment impossible à concurrencer. “Ce n’est pas qu’une question de tarif, mais si on ajoute ces suppléments au prix d’achat fixe du gigabit internet (en ‘wholesale’, ndlr), l’offre n’est absolument pas rentable”, explique Joachim Slabbaert à Data News. Il ajoute “même si tout le monde travaillait gratuitement chez Mobile Vikings, cela ne pourrait s’avérer rentable”.

Une plainte déposée

C’est ainsi que le fournisseur va déposer une plainte auprès de l’organisme de surveillance des télécommunications. L’objectif de cette attaque est de négocier un tarif moins cher auprès de Proximus pour l’utilisation du réseau Internet. “En tant que filiale de Proximus, Mobile Vikings a apparemment des règles différentes des nôtres. Si nous nous alignions sur leur offre, nous vendrions à perte. Cela n’a pas de sens non plus”, regrette Joachim Slabbaert auprès de Het Laatste Nieuws. Et ce, alors que les prix devraient être les mêmes pour les deux opérateurs, reliés à Proximus.

En bref, l’objectif de la plainte est d’obtenir une baisse des tarifs pour les clients “wholesale”. À savoir que, dans le secteur, le terme “wholesale” définit les télécommunications de gros, comme Edpnet. “Les services de télécommunications en gros désignent la fourniture de services ou d’installations de télécommunications en vue de leur revente par une entité autorisée à fournir des services de télécommunications au grand public et aux fournisseurs de services Internet”, définit Law Insider. Les échanges ne s’effectuent qu’entre opérateurs.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.