Crédits : AFP – HECTOR RETAMAL

Une app bancaire uniquement pour les influenceurs

Creative Juice est une application bancaire spécialement conçue pour les créateurs en ligne.

Le mode de fonctionnement de l’application Creative Juice est simple. En clair, les YouTubers et autres stars des médias sociaux peuvent demander un financement initial pour développer leur entreprise. Et ce, en échange d’une part de leurs revenus sur une certaine période. Généralement, cette durée s’étend entre six mois et trois ans.

Un nouveau besoin

“Aujourd’hui, les créateurs n’ont qu’un aperçu incomplet de leur activité, les revenus provenant de sources multiples et à des moments différents”, confie WheezyWaiter, un YouTuber, d’1 million d’abonnés. Selon lui, les créateurs n’ont pas besoin de meilleurs pansements pour résoudre ce problème, “ils ont besoin d’un meilleur système, un système conçu pour les créateurs”.

C’est ainsi que Creative Juice a créé un compte professionnel spécialement pour les créateurs. “Avec notre Juice Money Card, nous offrons des récompenses et des partenariats comme des remises en espèces dans vos magasins de créateurs préférés” présente le site de l’entreprise.

Un nouveau modèle

Le service proposé par l’application s’apparente à celui d’un prêt. Seule différence : Creative Juice n’est pas une banque et donc ne peut pas réaliser ce type d’opération, et les fonds Juice ne produisent pas d’intérêts. Ainsi, les concepteurs de l’application parlent plutôt de “distribution des ‘Juice Funds'”, “d’investissements dans les créateurs”, de “souscription d’entreprises de créateurs” ou encore de “financement basé sur les revenus”. À noter que, si le créateur remplit les conditions de son contrat, mais ne gagne pas assez d’argent pour rembourser ses “Juice Funds” avant la fin de son mandat, c’est Creative Juice qui s’engage à prendre en charge le déficit.

Fin avril, l’application a annoncé la création d’un fonds de 50 millions de dollars destiné à soutenir les entreprises des créateurs.

Un nouveau marché

Portée par un objectif plutôt similaire, Karat est une carte bancaire lancée aux États-Unis et uniquement proposée aux influenceurs. Elle est le fruit d’un constat de ses deux créateurs. Ces deux deniers se sont aperçus que les influenceurs rencontrent des difficultés avec le monde bancaire. Ainsi, ils laissent des centaines de milliers de dollars sur des comptes PayPal, et ce, au lieu de les transférer sur un compte courant dans une banque traditionnelle.

Le principal problème pour les banques est d’évaluer la solidité du business des influenceurs et donc, leur situation financière. En effet, les revenus peuvent fluctuer selon les mois et les sources de revenu sont souvent très diverses. “Les institutions financières traditionnelles ne savent toujours pas comment valoriser et soutenir les créateurs, malgré leur impact”, critique Creative Juice dans un billet de blog. Le texte poursuit, “lorsque les créateurs s’adressent aux banques pour obtenir un prêt, la phrase “Je suis un YouTuber” suscite encore la confusion et des regards vides”.

Pour effectuer un prêt avec Karat, les influenceurs doivent indiquer leur nombre de followers, leur taux d’engagement, les plateformes utilisées et leurs options de monétisation. Cette carte propose des conditions d’utilisation adaptées à chaque business model et activité.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.