Crédit photo : AFP

Elon Musk veut racheter la totalité de Twitter

Le milliardaire et PDG de Tesla, Elon Musk, a proposé d’acheter Twitter, de privatiser l’entreprise et d’en faire une plateforme de “liberté d’expression”, rien que ça.

Ces informations proviennent d’un document déposé mercredi auprès de la Commission américaine des valeurs mobilières et des changes (SEC). Soit, quelques jours après que le milliardaire a acheté environ 9% de l’entreprise, puis refusé une offre pour rejoindre son conseil d’administration.

Retournement de situation

Dans un document déposé auprès de la SEC, M. Musk indique qu’il propose d’acheter 100% de Twitter à 54,20 dollars par action dans le cadre d’une transaction entièrement en espèces. L’objectif à terme est de privatiser le réseau social. D’après le journal Forbes, le PDG de Tesla dit qu’il fait cette offre après avoir réalisé que la société “ne pourra ni prospérer ni servir cet impératif sociétal dans sa forme actuelle”. C’est ainsi que, selon lui, à terme, Twitter doit être privatisé. Plus précisément, Elon Musk a tenu ces propos dans une lettre envoyée au président de Twitter, Bret Taylor.

Le milliardaire insiste, son offre de 54,20 dollars par action est sa “meilleure et dernière offre”. Autrement dit, si elle n’est pas acceptée, il menace de “reconsidérer” sa position de principal actionnaire de l’entreprise. Petite anecdote, l’offre de 54,20 dollars par action semblerait être une référence au chiffre utilisé comme code pour le cannabis.

Pour combien ?

43 milliards de dollars. C’est la valorisation approximative de Twitter selon l’offre du milliardaire. Elle représente une prime de 54% par rapport à la valeur de l’entreprise la veille du jour où il a commencé à y investir. Pour le conseiller sur l’offre de rachat, Elon Musk a engagé la banque d’investissement et la société de services financiers Morgan Stanley.

Dans ce contexte, les actions de Twitter ont bondi de 12% dans les échanges de prémarchés après avoir clôturé à 45,85 dollars l’action mercredi. Plus précisément, cette année, les actions de la plateforme sont en hausse de 6 %. Depuis le début du mois, elles ont bondi de 18,5 %. “Le conseil d’administration de Twitter examinera attentivement la proposition afin de déterminer la ligne de conduite qu’il estime être dans le meilleur intérêt de la société et de tous les actionnaires de Twitter”, a déclaré la société dans un communiqué. À contre-courant, l’action Tesla a elle baissé de 1 % à la suite de cette nouvelle.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.