Test – Kirby et le monde oublié : un premier épisode 3D convaincant

Si la série existe depuis 1992, la boule rose bien connue de Nintendo n’a jamais réellement tenté l’expérience de la 3D. C’est désormais chose faite avec “Kirby et le monde oublié”, une première aventure dans ce style qui se montre plutôt efficace.

Depuis sa création en 1992, Kirby propose une formule de jeux d’action et de plate-forme en 2D très réussie. Étrangement, la série ne s’est jamais aventurée sur le terrain de la 3D, à l’exception de quelques spin-offs qui n’ont pas marqué les esprits. La formule traditionnelle de Kirby n’a jamais été convertie dans un jeu vidéo en 3D, jusqu’à aujourd’hui. Quatre ans après le dernier gros jeu et alors que la licence s’apprête à fêter son trentième anniversaire, celle-ci propose un épisode avec de gros changements: Kirby et le monde oublié. Il s’agit d’un titre développé comme toujours par HAL Laboratory. On retrouve l’univers très mignon de la série et ses mécaniques de jeu récurrentes dans un tout nouvel enrobage qui fonctionne très bien.

Alors que Kirby vit paisiblement sur la planète Pop, un vortex se forme dans le ciel. Tout ce qui se trouve à proximité est alors aspiré par ce trou de ver, dont Kirby et de nombreux habitants de la planète. Le héros se réveille alors dans un monde en ruine qu’il ne connaît pas. Il se rend très vite compte que les Waddle Dee sont enlevés par des créatures malveillantes originaires de ce monde. Accompagné de Elfilin, un nouveau compagnon, Kirby part alors en quête pour libérer les habitants de la planète Pop. Il ne faut pas vraiment s’attendre à un scénario fourni ici, les jeux Kirby sont généralement légers sur cet aspect et cet épisode ne déroge pas à la règle.

Les niveaux s’apparentent beaucoup à ceux de Super Mario 3D World.

Kirby et le monde oublié se divise en niveaux très linéaires qui se déroulent dans différents environnements parfois originaux pour la série. Un peu à la manière d’un Super Mario 3D World, la caméra est gérée automatiquement par le jeu, ce qui nous permet de nous concentrer sur l’action et les déplacements. Dans ces niveaux se cachent tout un tas de pièces à collecter mais également des collectables, des secrets et objectifs annexes à remplir. Ceux-ci demandent parfois d’utiliser les différents pouvoirs de Kirby. En effet, celui-ci est toujours capable d’avaler les ennemis et d’acquérir leurs pouvoirs respectifs. Kirby obtient alors la capacité d’utiliser une épée, de cracher du feu, de creuser… L’une des grandes nouveautés du titre est le “Transmorphisme”, une nouvelle capacité qui permet à Kirby d’avaler des objets pour utiliser leur spécificité. Il peut alors prendre le contrôle d’une voiture, d’un cône de chantier ou encore d’une ampoule.

Ces pouvoirs de Transmorphisme sont particulièrement situationnels et limités aux différents niveaux qui les utilisent, ce qui n’est pas le cas des pouvoirs que Kirby obtient des ennemis, utilisables un peu partout. Dans tous les cas, Kirby est très agréable à contrôler et offre tout un panel d’actions différentes à effectuer dépendant du pouvoir que l’on équipe. Ces actions sont d’ailleurs mises en avant dans des petits niveaux bonus et sont très utiles face aux boss qui se montrent assez agressifs. Remplir les objectifs cachés dans les niveaux permet de libérer de plus en plus de Waddle Dee.

Le village Waddle Dee propose tout un tas d’activités.

En dehors des niveaux, il est possible de se rendre au village Waddle Dee, une petite ville peuplée des personnages que l’on sauve dans les niveaux. Plus il y en a, plus de nouveaux bâtiments sont construits, donnant accès à différentes activités. Il est possible très rapidement de pouvoir acheter des objets de soin, de participer à des mini-jeux ou à des combats en chaîne dans un colisée, mais aussi d’améliorer les différents pouvoirs de Kirby chez un forgeron en échange de parchemins, ce qui donne de nouvelles formes et spécificités aux pouvoirs habituels de la franchise. Ce village est une idée qui donne vraiment envie de fouiller les différents niveaux à la recherche de tous les Waddle Dee cachés.

Visuellement, le titre s’en sort vraiment bien, en proposant un jeu très coloré et aux environnements plutôt détaillés. Kirby et le monde oublié n’échappe pas à quelques soucis visuels tels que de l’aliasing et quelques textures vieillottes, mais le rendu est très convaincant. C’est musicalement tout aussi réussi, avec quelques thèmes récurrents très sympathiques.

Kirby peut se transformer en tout un tas d’objets.

Le jeu commence en nous demandant de choisir entre deux modes de difficulté (un “mode ouragan” plus difficile mais qui rapporte plus d’argent et un “mode brise” accessible à tous), dans les deux cas le titre ne se montre pas particulièrement difficile, permettant aux plus petits de pouvoir prendre la manette. Le jeu est également jouable entièrement en coopération, le deuxième joueur incarne alors Bandana Waddle Dee, un personnage récurrent de la série.

Ce nouveau titre propose une formule proche des jeux récurrents de la série mais avec de nouvelles idées fraîches et intéressantes. La formule reste simple et les niveaux fun à parcourir, ils se permettent d’ailleurs quelques phases de jeu très différentes grâce aux pouvoirs Transmorphisme. Le jeu propose donc un peu de diversité bienvenue. Si l’aventure ne dure pas plus d’une dizaine d’heure, le titre réserve tout de même un peu de contenu après la fin, et finir le jeu à 100% demande quelques heures supplémentaires. La durée de vie est donc correcte même si nous n’aurions pas craché sur quelques niveaux en plus. Kirby et le monde oublié est un titre fun à la fois pour les petits comme pour les grands et qui réussit sans peine à transformer sa formule jusque-là bloquée en 2D.

Conclusion

La série existe depuis 1992, pourtant la boule rose bien connue de Nintendo n’a jamais réellement tenté l’expérience de la 3D. C’est désormais chose faite avec “Kirby et le monde oublié”, un jeu d’action et de plate-forme en trois dimensions, développé par HAL Laboratory. On retrouve l’univers très mignon de la série et ses mécaniques de jeu récurrentes. Alors que Kirby vit paisiblement sur la planète Pop, un vortex se forme dans le ciel et aspire tout aux alentours. Le héros se réveille alors dans un monde en ruine qu’il ne connaît pas, où les Waddle Dee se font enlevés par des créatures malveillantes. Accompagné de Elfilin, un nouveau compagnon, Kirby part alors en quête pour libérer les habitants de sa planète. A la manière d’un Super Mario 3D World, le titre propose des niveaux très linéaires dans lesquels se cachent tout un tas de collectables et de secrets. Kirby est toujours capable de s’accaparer les pouvoirs des ennemis, mais il est maintenant possible d’avaler des objets pour s’en servir. Kirby peut ainsi devenir une voiture, une ampoule et bien d’autres. On peut également rejoindre le village Waddle Dee qui propose d’autres activités annexes dépendant du nombre d’habitants que nous avons sauvés dans les niveaux. Avec une très bonne direction artistique et un gameplay très fun, le titre arrive à transposer sa formule habituelle en 3D sans problème. Kirby et le monde oublié reste cependant très facile, et même si la densité de contenu est très correcte, on aurait aimé en avoir un peu plus.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.

Kirby et le monde oublié

Gameplay 8.0/10
Contenu 7.5/10
Graphismes 7.5/10
Bande son 8.0/10
Finition 8.0/10
7.8

On aime :

La conversion de la formule Kirby en 3D est réussie

Les nouveaux pouvoirs sympathiques

Le village Waddle Dee qui donne de vraies raisons de retourner dans les niveaux

Une bonne direction artistique

Accessible aux petits et aux grands

On aime moins :

On aurait aimé un peu plus de niveaux

Quelques petits soucis visuels

Un jeu très facile