Test – Shredders : le grand blanc

Conçu par des passionnés de snowboard, Shredders est l’une des vraies bonnes surprises de ce mois de mars 2022. 

Les jeux de snowboard et même de glisse en général ne courent malheureusement plus les rues. A l’exception d’Ubisoft et de ses jeux Steep et Riders Republic, on pourrait dire que c’est le calme absolu, depuis des années. Stoked, Amped ou encore Transworld Snowboarding étaient autrefois parvenus à s’imposer comme de très bons représentants pour le genre. Un petit studio belge s’est associé à un studio suédois pour développer un petit titre indépendant avec aucune autre prétention que de proposer un jeu de glisse par et pour les fans de poudreuse.

Le jeu est à la fois technique et accessible.

Particularité de Shredders : il est en réalité l’un des premiers projets de jeux “next-gen only”. A l’image d’un Medium, il n’aurait pas été techniquement réalisable sur l’ancienne génération de consoles. C’est la raison pour laquelle vous ne le retrouverez que sur PC et Xbox Series actuellement. La bonne nouvelle, c’est qu’il est intégré Day 1 au Gamepass.

Le titre prend la forme d’une simulation, au gameplay exigeant, mais toutefois suffisamment accessible pour ne pas être repoussant pour les débutants. Comprenez par là que s’il faudra parfaitement maîtriser le gameplay pour exploser le compteur de points, un débutant pourra également s’éclater en se contentant des figures les plus simples.

La distance d’affichage est impressionnante.

Shredders impressionne au niveau de sa présentation. S’il s’agit bien d’un jeu en monde ouvert, on a droit ici à un véritable scénario, brillamment mis en scène à travers de nombreuses cinématiques. Les développeurs ont choisi d’ailleurs le ton de l’humour en nous faisant incarner des youtubeurs recrutés par une marque d’accessoires qui va leur demander de réaliser différents défis devant la caméra. Des défis qui iront des duels de points aux courses de motoneiges en passant par la destruction de panneau, des courses, des courses de nuit et bien plus encore…

S’il nous était présenté comme un petit jeu “indé”, Shredders a en réalité l’étoffe d’un grand jeu et surprend d’ailleurs par la richesse de son gameplay. Comme nous l’avons dit plus haut, le titre est accessible même aux débutants, mais pas forcément facile à maîtriser. Comprenez par là qu’il est facile de faire une figure ou deux, beaucoup moins d’enchainer les combos avec un timing parfait. Tous les boutons de la manette sont utilisés ici : le stick gauche sert à l’orientation de la planche, le droit, utilisé avec les deux gâchettes hautes, à l’enchainement des combos, selon les directions qui sont données. Il faut bien entendu sauter également, réaliser des grabs, slider sur toutes les surfaces à disposition… Shredders ne montre toutefois son vrai potentiel qu’après plusieurs heures de jeu, avec l’introduction des motoneiges, qui permettent de s’élancer pour des sauts prodigieux, ou de remonter une pente, et un système d’éjection avec des câbles, dans les environnements urbains.

La motoneige apporte des sensations fortes.

Difficile de ne pas être séduit par la proposition après deux ou trois heures de jeu tant la formule fonctionne diaboliquement bien. On notera d’ailleurs que le mode solo est suffisamment intéressant et varié pour nous tenir scotché au pad des heures durant. Certes, les défis sont parfois assez courts et ne se valent pas tous, mais globalement, le titre est fun, varié et surtout terriblement hypnotisant.

On ne peut malheureusement pas en dire autant de la finition. Les bugs et ralentissements étaient encore nombreux dans notre version de test. La bonne nouvelle, c’est qu’il s’agit du type de défaut qui peut être corrigé avec des mises à jour.

Même constat au niveau du mode solo, fun et efficace, mais relativement court. 4 à 5 heures suffisent à faire le tour des défis. Si le terrain de jeu est vaste et les défis variés, on ne serait pas contre des ajouts ultérieurs, sous forme de DLC… Rappelons-le toutefois, Shredders est vendu 29,99€ et non pas 69,99€. Il faut donc être cohérent dans l’appréciation. D’autant plus qu’on retrouve un mode multijoueur jusqu’à 16.

Les tricks sortent assez facilement.

Techniquement, Shredders impressionne également avec ses superbes paysages à perte de vue, ses très jolis effets visuels et ses décors joliment modélisés. Le rendu de la neige est réussi, mais on aurait aimé que celle-ci scintille davantage au soleil, et plus de travail aussi au niveau des textures au sol… Ce sont ces petits détails qui nous retiennent de parler d’une “claque graphique”. Car on le sent, avec son vaste open-world et ses décors fouillés sans clipping, Shredders n’aurait sans doute pas été réalisable sur les consoles d’ancienne génération.

Très agréable surprise également au niveau de la bande sonore, avec d’excellents doublages et une playlist solide. Pour un jeu conçu par un studio, le résultat est brillant. Shredders supplante à ce niveau même des projets beaucoup plus ambitieux. Et c’est peu de le signaler…

Conclusion

S’il s’agit d’un jeu conçu par deux petits studios indépendants, Shredders n’a pas à rougir face aux double et triple-A. Cette simulation de snowboard – à la fois exigeante et accessible pour les débutants – surprend par la richesse de son gameplay, la taille de son open-world et l’efficacité de son mode solo. Dévaler à toute vitesse les pentes enneigées en réalisant un max de tricks est un véritable plaisir coupable pour les amateurs de poudreuse. Visuellement, le titre se révèle également extrêmement convaincant avec ses paysages à couper le souffle et l’absence totale de clipping à l’écran. On le sent, il s’agit de l’un des premiers vrais jeux next-gen. Tout n’est bien sûr pas parfait. La poudreuse manque de relief et de contrastes, quelques petits bugs et ralentissements viennent gêner la progression, mais dans l’ensemble, il s’agit de petits soucis qui pourront être corrigés à travers des mises à jour. Le titre n’est également pas très long en solitaire. Mais il est vendu 29,99€, inclut un mode multijoueur jusqu’à 16 et offre une solide replay-value. S’il n’est pas parfait, Shredders est néanmoins une excellente surprise. 

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.

Shredders

Gameplay 7.5/10
Contenu 8.0/10
Graphismes 8.0/10
Bande son 8.0/10
Finition 6.0/10
7.5

On aime :

La diversité des épreuves

Un mode solo avec une vraie narration

Une réalisation solide

Un gameplay technique qui fonctionne

Le prix doux : 29,99€

On aime moins :

Quelques gros ralentissements

Beaucoup de petits bugs

Le solo, assez court