Crédit photo : AFP

Le “roi de l’IPTV” devant la justice, avec une amende record de 350 millions de dollars

Bill Omar Carrasquillo, le créateur de Nitro TV, pourrait se voir infliger une amende de 350 millions de dollars par la justice américaine.

C’est un procès historique qui s’ouvre aux Etats-Unis. Bill Omar Carrasquillo, plus connu dans le business sous son pseudonyme “Omi in a Hellcat”, avait été arrêté en 2019 après un raid de la police à son domicile. L’homme était le créateur de l’IPTV Nitro TV, l’une des offres IPTV les plus populaires du marché en 2019. Il est suspecté d’avoir généré des millions de dollars de bénéfices avec ses activités illégales.

En 2021, le créateur de Nitro TV a été attaqué en justice par DISH, Sling et Nagrastar. Les trois acteurs réclamaient plus de 100 millions de dollars de dédommagements – une part “infime” de ce que Nitro TV leur aurait fait perdre, selon les plaignants.

Une seconde action en justice a été lancée en parallèle pour la violation de 1897 œuvres cinématographiques, protégées par un copyright. Plusieurs films et séries sont cités en exemple, parmi lesquels The Office, SpiderMan: Homecoming, Toy Story 3 et Star Trek Beyond. Les dommages sont estimés cette fois-ci à 150.000$ par œuvre piratée, pour un total de 250 millions de dollars. Ce qui porterait l’ardoise totale à 350 millions de dollars.

Les différentes sociétés qui poursuivent le créateur de Nitro TV semblent décidées à faire de Bill Omar Carrasquillo un exemple. Le piratage de chaines télévisées et d’œuvres cinématographiques représente une infraction majeure au copyright. Le traffic d’IPTV, de plus en plus populaire, génère des centaines de millions de dollars par an. Un marché complètement illégal qui inquiète aujourd’hui davantage les majors du cinéma que le piratage “classique” sur Internet.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.