ben-sweet-2LowviVHZ-E-unsplash

LinkedIn : la photo de profil est déterminante à l’embauche

L’apparence physique a une certaine importance sur le réseau LinkedIn. 

Dans une enquête, la société Passport Photos Online affirme que l’apparence affichée sur le réseau LinkedIn aurait une influence considérable sur les chances d’obtenir le poste auquel un utilisateur postule.

Environ 80 % des personnes qui ont répondu à cette enquête ont déclaré que la photo de profil était un aspect clé de la façon dont ils ont appris à connaître un candidat qui postulait à un emploi.

Des refus basés sur les photos

Pour réaliser son enquête, Passport Photos Online a interrogé 200 professionnels du recrutement. En tout, 71 % ont déclaré avoir rejeté au moins une fois un candidat à cause de sa photo de profil sur LinkedIn. Et 38 % le font régulièrement.

“Même si nous ne voulons pas l’admettre, nous jugeons tous un livre par sa couverture, et nous devons comprendre comment cela affecte notre prise de décision”, a déclaré Cindy Corpis, directrice générale de SearchPeopleFree, un site web permettant de trouver des informations sur les personnes, dans le rapport.

En clair, huit personnes interrogées sur dix sont d’accord pour dire que la photo de profil LinkedIn d’un candidat les aide à mieux le connaître.

Les chefs d’entreprise sont les plus regardants

L’enquête porte sur trois groupes professionnels du recrutement. À savoir, des responsables de ressources humaines (RH), des managers et des propriétaires d’entreprise.

Pour plus de 90 % des chefs d’entreprise, la photo de profil LinkedIn est un facteur de classement important. Chez les managers le taux s’abaisse à 60% et chez les professionnels des RH il tombe à 50 %.

Aussi, 88% des propriétaires d’entreprise affirment qu’ils seraient susceptibles de négliger les candidats sans photo de profil LinkedIn. Contre 74% pour les managers et 33% pour les professionnels des ressources humaines.

Des chiffres à nuancer

Cependant, il est fortement probable que d’autres facteurs interviennent dans ce type de décision, précise Passport Photos Online. En effet, le rapport indique que 82 % des personnes interrogées pensent qu’elles ne devraient pas “juger un livre à sa couverture”. D’ailleurs, 70 % des recruteurs de LinkedIn préfèrent les candidats dont le CV est solide à ceux qui ont une jolie photo de profil LinkedIn.

En fait, la majorité des personnes interrogées, soit environ 96 % au total, ont déclaré que le fait de voir une personne avec une photo “professionnelle” sur LinkedIn les rendait plus “confiants”. Et plus particulièrement quant à la capacité du candidat à accomplir toutes les tâches qui lui seront confiées une fois qu’il aura obtenu le poste.

Ainsi, une photo de profil bien travaillée crée un “effet de halo”. Un effet qui pousserait les recruteurs à “donner un coup de pouce à une personne dans un domaine, en se basant uniquement sur un jugement favorable dans un autre domaine”, indique le rapport.

Les photos à éviter

En bref, 87 % des recruteurs de LinkedIn considèrent le professionnalisme d’une photo de profil comme un des facteurs de classement essentiels.

Passport Photos Online dresse une liste des éléments à éviter sur les photos de profil afin de maximiser ses chances d’être embauché.

  • L’absence d’un visage bien visible
  • Une photo de faible résolution
  • Une photo de vacances
  • Une image non authentique
  • Utilisation d’une photo d’entreprise au lieu d’une photo personnelle
  • Une désinvolture exagérée
  • L’absence de sourire

 

 

 

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.