Test – Serious Sam 4 : la grande boucherie

Descendu par les critiques à son lancement sur Stadia, Serious Sam 4 arrive près d’un an plus tard sur consoles next-gen et PC. Le FPS du studio croate Croteam est loin d’être parfait, mais conserve malgré tout l’ADN de la franchise. 

Passé presque inaperçu à sa sortie sur Stadia, Serious Sam 4 est enfin disponible sur PC, PS5 et Xbox Series. Le FPS bourrin bourrin et résolument old-school du studio croate Croteam marche sur les traces de ses ancêtres avec son humour décalé, son scénario de série B, ses gros flingues et ses combats excessivement sanglants. S’il s’assume parfaitement, le titre peine toutefois à convaincre autant que ses ancêtres…

On vous avait prévenu, ce titre est sanglant!

Soyons francs : si Serious Sam the 1st, 2nd Encounter et Serious Sam 3 n’étaient pas de grands jeux, ils remettaient parfaitement au goût du jour le shooter old school, dans un univers coloré et décalé. La série s’est quelque peu perdu en cours de chemin, avec des spin-off peu inspirés et des suites sans grandes surprises. L’annonce de Serious Sam 4 avait ainsi agréablement surpris les fans il y a quelques années. Exclusivité temporaire au catalogue de Stadia, le titre récolte des avis très négatifs. En grande partie en raison de défauts techniques. C’est la douche froide pour les fans.

Un an plus tard, Serious Sam 4 débarque sur PC et consoles next-gen. Certains défauts ont été corrigés, mais pas tous. Et ne tournons d’ailleurs pas autour du pot : Serious Sam 4 est peut-être l’épisode le moins réussi de la franchise, mais il a le mérite d’en conserver l’esprit et de s’inscrire dans la continuité du troisième volet.

L’une des séquences les plus jubilatoires du jeu.

Que les fans se rassurent donc d’entrée de jeu : l’esprit de la série est non seulement conservé mais de surcroit, malgré ses défauts, Serious Sam 4 devrait leur plaire. Son gameplay nerveux reste, de loin, son plus bel atout. Les combats sont intenses, extrêmement sanglants, et impliquant à la fois un arsenal incroyablement varié qui comprend shotguns, gatlings, lance-roquettes, grenades, trous noirs et missiles nucléaires et un bestiaire également très diversifié. Les développeurs n’ont pas hésité à varier aussi les plaisirs avec des séquences de jeu variées qui vont du nettoyage de zone au combat de boss en passant par des séquences de conduite dans un mini open-world, des combats de méchas ou encore des combats en escouade. Toutes ne se valent pas : certaines séquences de jeu sont beaucoup plus réussies que d’autres, mais globalement, on n’a pas le temps de s’ennuyer et le jeu se révèle fun à parcourir.

On regrette en revanche que peu d’efforts aient été consentis niveau narration, avec un scénario prétexte à vous faire voyager, et finition, avec des bugs en pagaille et surtout quelques gros ralentissements qui se font parfois ressentir. Ce n’est plus aussi catastrophique que sur Stadia, mais clairement, on sent que le jeu est loin d’être optimisé pour les supports sur lesquels il tourne.

L’arsenal intègre une vingtaine d’armes différentes.

Techniquement aussi, Serious Sam 4 n’impressionne pas vraiment. Le projet était pourtant ambitieux. Certains effets visuels et modélisations sont réussis. Globalement, on le sent toutefois, les développeurs n’ont pas eu les moyens de concrétiser toutes leurs ambitions. Les décors sont souvent vides et manquent de détails.

A plus d’un titre, au vu du fiasco médiatique, on est d’ailleurs en droit de se demander si ce quatrième épisode ne sera pas le dernier pour ce bon vieux Sam… Car clairement, ça ne sent pas très bon pour le studio croate. C’est d’autant plus dommage que les sensations, pad en main, sont toujours bel et bien là. La recette Serious Sam fonctionne toujours aussi bien. Les armes ont du répondant, les ennemis explosent dans des gerbes de sang, l’humour trash colle terriblement bien à l’univers Serious Sam et quelques petites nouvelles idées ont été joliment intégrées au titre, à l’image des capacités du personnage à débloquer (par exemple, la possibilité de terrasser un ennemi au corps à corps, ou d’utiliser deux armes simultanément) ou des missions secondaires intégrées au récit principal.

Le boulet de canon fait toujours le ménage…

Serious Sam 4 n’est clairement pas un grand jeu, il est même probablement comme nous l’avons déjà signalé plus haut le moins bon volet de la série. Mais il n’en reste pas moins dans l’esprit de ses ancêtres et devrait à ce titre plaire aux fans de la série, malgré ses grossiers défauts. Notez au passage que par rapport à ses ancêtres, le jeu fait quelques efforts de modernisation, avec une mise en scène, certes minimaliste, mais qui a le mérite de poser un contexte, des niveaux plus variés et quelques nouveautés côté gameplay aussi, comme déjà mentionnés.

Enfin, on donnera au passage une mention spéciale à la bande son du jeu, parfaitement en accord avec l’esprit de la série encore une fois, avec d’excellents doublages en anglais et des musiques très électriques pour accompagner les combats!

Conclusion

Loin du désastre annoncé par certaines critiques, Serious Sam 4 s’impose comme une suite maîtrisée au troisième volet, qui conserve l’esprit, l’ADN et le gameplay décalé de ses ancêtres. Le jeu de Croteam brille avant tout par son gameplay très nerveux, son univers coloré, son incroyable arsenal qui comprend aussi bien des mini guns que des missiles nucléaires et des trous noirs, et sa bande son électrique. Les amateurs de Fast FPS en auront pour leur argent. Les fans de la série retrouveront l’esprit des anciens épisodes. Ceci étant dit, techniquement, le bilan est décevant : le jeu est non seulement pauvre graphiquement, mais il souffre également et surtout d’une finition laborieuse. Les bugs sont nombreux, les ralentissements aussi. On le sent, le titre a été fini à la va-vite. Par rapport à ses ancêtres, Serious Sam 4 gagne également en diversité avec des séquences de jeu plus variées mais pas forcément mieux maîtrisées. S’il s’inscrit donc dans la continuité du troisième volet et devrait plaire aux fans de la série, Serious Sam 4 est toutefois l’épisode le moins marquant de la franchise à ce jour. 

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.

Serious Sam 4

Gameplay 8.0/10
Contenu 7.0/10
Graphismes 6.0/10
Bande son 7.5/10
Finition 4.5/10
6.6

On aime :

Une bande son électrique

L'humour Serious Sam

Un gameplay toujours aussi fun

L'arsenal incroyable

Quelques séquences très maîtrisées

On aime moins :

Des bugs en pagaille, chutes de frame-rate

Décevant techniquement

Quelques passages moins maîtrisés

Un récit pauvre