La première édition d’Harry Potter vendue à 471.000 dollars

Il s’agit de l’œuvre de fiction du 20e siècle la plus chère jamais vendue.

Alors que la saga du plus célèbre des sorciers s’est terminée il y a près de 10 ans au cinéma et que ce sont désormais les « Animaux Fantastiques » qui sont sous le feu des projecteurs, la Pottermania n’a pas diminué en intensité. À tel point que la saga vient de battre un nouveau record.

Une vente aux enchères de la première édition d’Harry Potter à l’école des sorciers (Harry Potter and the Philosopher’s Stone en anglais) a été organisée par Heritage Auctions, une maison de vente aux enchères américaine basée à Dallas. Le livre vendu faisait partie des 500 premiers exemplaires à couverture rigide du roman de JK Rowling qui avait été publié par Bloomsbury en 1997.

Alors que d’autres exemplaires de ce lot avaient été vendus cette année pour 138.000 dollars et que la mise en vente de cet exemplaire a démarré à 75.000 dollars, les enchères sont montées à un niveau historique pour atteindre un total de 471.000 dollars.

« C’est l’œuvre de fiction du 20e siècle publiée dans le commerce la plus chère jamais vendue », a déclaré Joe Maddalena, vice-président exécutif d’Heritage Auctions. « Ce résultat montre la puissance de cette combinaison de littérature et de cinéma. Ces livres sont récompensés pour les résultats de leurs films. Lorsque le prix de vente final a été annoncé, la salle des ventes a éclaté d’applaudissements. »

S’il a accaparé toute l’attention grâce à ce montant astronomique, Harry Potter à l’école des sorciers n’était pas le seul livre rare à être vendu durant cette vente aux enchères. Tous les livres présentés durant cette vente avaient comme point commun d’avoir donné lieu à une célèbre adaptation cinématographique. Un exemplaire de la trilogie Le Seigneur des Anneaux de JRR Tolkien a ainsi été vendu aux enchères pour 103.125 dollars, tandis que les livres des Chroniques de Narnia de CS Lewis se sont quant à eux chacun vendus à 100.000 dollars.