Faut-il craquer pour une sonnette connectée

Exit les gros boutons et les interphones, les sonnettes modernes épousent des formes gracieuses et introduisent de nouvelle fonctionnalités qui méritent, pour certaines, le détour. Mais faut-il réellement craquer pour une sonnette connectée? 

Depuis quelques années, un nouveau type de sonnette s’est fait une place de choix sur le marché. S’il s’agissait initialement de produits proposés par de petites startups américaines, les GAFA ont attrapé la balle au rebond. Alphabet, la maison mère de Google, n’avait ainsi pas hésité à débourser 3,2 milliards de dollars pour faire l’acquisition de Nest Labs, en 2014. L’entreprise proposait à l’époque des thermostats et caméras de surveillance connectés. Elle propose désormais également des sonnettes connectées, qui figurent parmi ses produits les plus demandés. Quatre ans après Google, c’était au tour d’Amazon de racheter au prix fort Ring, une société spécialisée dans les “sonnettes connectées”. Si le montant de la transaction n’a jamais été communiqué, la rumeur évoque un rachat à plus d’un milliard de dollars.

Par rapport à un modèle classique, les modèles connectés sont toutefois vendus jusqu’à dix fois plus chers. La plupart des modèles que l’on trouve sur le marché se vendent entre 100 et 250€. Tous partagent une caractéristique : elles nécessitent le Wifi pour fonctionner. Côté fonctionnalités, on joue surtout sur le confort d’utilisation. Car on ne va pas vous le cacher, il s’agit de fonctionnalités très gadgets.

Concrètement, l’utilisateur recevra une notification sur son smartphone, son Hub multimédia ou sa tablette dès que quelqu’un appuiera sur le bouton de sa sonnette. L’intérêt, c’est que ça permet d’être informé de l’arrivée d’un visiteur même lorsqu’on est dans son jardin. Via l’application mobile dédiée, l’utilisateur peut même répondre à son interlocuteur, par le biais du micro de la sonnette, et indiquer ainsi au facteur de laisser un colis sur le pas de la porte, le temps qu’il sorte de sa douche, expliquer à un ami qu’il sera de retour à la maison dans 10 minutes ou demander à un visiteur de patienter quelques instants le temps qu’il arrive à la porte…

L’autre gros atout de ce système, c’est qu’il est possible d’utiliser ce produit comme une caméra de surveillance. La plupart de ces sonnettes connectées proposent des options payantes qui permettent de consulter un historique des visites enregistrées par la caméra. Pratique en cas d’infraction, de vol ou de violation de domicile.

Niveau installation, il n’y a pas forcément besoin d’appeler un spécialiste. Certains modèles fonctionnent sur batterie (avec une autonomie d’environ un mois). Il suffit de faire un trou, d’appliquer le système de fixation, et le tour est joué. N’importe qui, ou presque, est capable de l’installer.

Mais tout cela n’est-il finalement pas très gadget? Tout dépend votre usage. Si vous êtes souvent absent de votre domicile, vivez dans une grande maison et ratez souvent le facteur, recevez régulièrement des colis ou n’entendez jamais votre sonnette, les modèles connectés présentent un réel avantage. Sans parler de la caméra de surveillance, qui peut renforcer la sécurité de votre habitation. L’accessoire ne trouvera toutefois pas une utilité chez tout le monde.

Vous retrouverez ci-dessous plusieurs modèles que nous avons comparés pour vous.

Google Nest Doorbell (199,95€)

Très facile à installer, la sonnette connectée de Google fonctionne au choix sur secteur ou sur batterie, avec une autonomie d’un peu plus d’un mois. Tout se contrôle ici via l’app de Nest ou l’application Google Home. C’est facile d’emploi, la qualité d’image est excellente et l’installation ne prend pas plus de quelques minutes. L’accessoire dispose également d’un look soigné. Un système de fixation “sécurisé” permet d’éviter qu’un visiteur malintentionné ne s’enfuie avec. L’utilisateur recevra sur son téléphone des alertes en temps réel, avec un court extrait de vidéo enregistrée à chaque fois qu’un visiteur est identifié par la caméra. Le système fonctionne également comme une caméra de surveillance. Attention donc à la positionner correctement sur le pas de votre porte pour éviter qu’elle ne filme votre rue… auquel cas vous recevrez des notifications toutes les 15 secondes!

Ring Video Doorbell Wired (59,99€)

Pour les petits budgets, la Ring Video Doorbell (Wired model) d’Amazon est probablement le meilleur choix. Vendue 59,99€ en magasin et sur le site du géant de l’e-commerce, cette sonnette connectée embarque la plupart des fonctionnalités que l’on retrouve chez la concurrence : alertes en temps réel, détection de mouvements, enregistrement vidéo… Mais il faudra se contenter d’une image en Full HD. Il s’agit également d’un modèle filaire, un peu moins facile à installer. Pour l’utiliser, il faudra apprendre à maîtriser Alexa, l’assistant virtuel d’Amazon. Autre particularité : Amazon propose un accessoire, “Chime”, qui permet de faire résonner la sonnette dans la maison, pour un fonctionnement plus classique.

Netatmo (299€)

Pour ceux qui préféreraient du made in Europe, la startup française Netatmo propose également un modèle plus premium facturé 299€, qui présente à la fois un très gros atout et un très gros inconvénient, selon votre type d’habitation : la reconnaissance de mouvement ne fonctionne qu’à 1 mètre 50. Pratique donc si vous habitez en ville, moins si vous habitez à la campagne… Le modèle de Netatmo présente également la particularité de permettre à l’utilisateur d’enregistrer le flux vidéo sur carte microSD, et donc de ne pas nécessairement souscrire à une formule cloud, contrairement aux autres modèles.