Test – Nerf Legends : un fiasco complet

Sorti de nulle part, Nerf Legends est un shooter compétitif qui joue la carte du fun pour se démarquer, tout en s’inspirant assez ouvertement de Fortnite pour sa direction artistique. 

Les shooters multijoueurs pullulent. C’est un fait, il est difficile pour un petit studio de percer. Plus encore lorsque celui-ci choisit un modèle premium avec un prix de vente à 39,99€. C’est le surprenant choix de Gamemill, un studio américain qui a choisi de se reposer sur la licence Nerf pour sa dernière création.

Les décors sont relativement soignés.

Se jouant entièrement à la première personne, le titre propose deux sections distinctes avec d’un côté un mode multijoueur en ligne, auquel nous n’avons jamais pu jouer car nous n’avons pas croisé une âme en deux jours… et un mode solo composé d’une série de défis qui durent de 15 à 40 minutes.

Si l’idée de combats intenses avec des armes Nerf était séduisante sur le papier, dans la pratique, le mode solo exploite très mal l’ADN de la franchise. Les défis de Nerf sont l’archétype du mauvais goût : une série de niveaux sans queue ni tête, avec des tas de combats en arènes contre des ennemis complètement décérébrés – qui vous laisseront notamment leur tirer dessus sans réagir si vous êtes positionné derrière eux ou caché partiellement par un panneau -, des boutons à actionner pour progresser, un level-design d’une pauvreté rarement vue dans un jeu vidéo et, pire encore, un gameplay en grande partie basé sur… de la plate-forme. Car si vous affronterez ici des robots et tourelles de combat dans les arènes, vous passerez la plupart de votre temps à sauter de plate-forme en plate-forme et à chercher des interrupteurs pour progresser dans le niveau. Rarement dans notre carrière de gamer nous avions vu un concept aussi mal exploité.

Des séquences de tir dans les airs, en rebondissant dans tous les sens, quelle bonne idée.

Pour ajouter à notre malheur, il faut composer tout au long de l’aventure avec des bugs en pagaille, des animations d’un autre âge, est un bestiaire extrêmement peu varié. La proposition du jeu était très séduisante sur le papier, et on s’en doute, le titre a été pensé pour être joué à plusieurs. Mais il est absolument impossible d’y jouer à l’heure actuelle avec quelqu’un : le titre ne propose pas de multi en local, il ne semble pas cross-play et vu son prix et les notes qu’il récolte, il est peu probable qu’une communauté se crée autour…

C’est d’autant plus dommage que arme en main, il n’est pas si déplaisant de shooter, si l’on met de côté la rigidité du viseur. Nerf Legends se joue (presque) comme un Call of Duty. Le joueur dispose d’une panoplie complète d’armes : il peut switcher du révolver à la mitrailleuse au fusil en un instant. Les armes sont mêmes customisables et peuvent être débloquées tout au fil de l’aventure…

Les armes se débloquent au fil de l’aventure.

L’univers du jeu a également son charme avec ses jolis décors ultracolorés. On ressent ici l’influence de Fortnite. Tout cela nous a toutefois semblé très mal exploité à travers le mode solo avec des ennemis au character design atroce, un level-design sans inspiration et des défis très fades… qui ont également la fâcheuse tendance à s’éterniser. Ajoutons que bien que le jeu soit pensé pour les plus jeunes, il n’a pas de doublages en français. Il faudra lire à l’écran de tout petits textes pour comprendre ce qu’on attend de nous… Bref, vous l’aurez compris, voilà un joli fiasco.

Conclusion

Séduisant sur le papier avec sa promesse de combats intenses en ligne et sa direction artistique qui rappelle instantanément celle de Fortnite, Nerf Legends est toutefois un joli fiasco dans la pratique. Le jeu de Gamemill est facturé 39,99€. Ce qui réduisait déjà d’entrée de jeu les chances du titre de réussir à se forger une solide communauté. Les serveurs sont vides. Impossible à ce jour de lancer la moindre partie. Le mode solo est quant à lui une véritable catastrophe. Il nous propose de participer à une série de défis sans intérêt face à des ennemis d’une stupidité aberrante dans des niveaux au level-design sans inspiration. Les développeurs ont de surcroit eu la drôle d’idée de mélanger plates-formes, combats et exploration. Un mélange de genres qui ne fonctionne absolument pas. Techniquement, le jeu n’est pas vilain, mais l’abondance de bugs, les animations d’un autre âge et le character design sans personnalité en font un titre dans lequel il est très difficile de se plonger. Ne tournons pas autour du pot, Nerf Legends est un mauvais jeu. Très probablement, celui qu’il faut éviter à tout prix en cette fin d’année.

Nerf Legends

Gameplay 2.0/10
Contenu 2.0/10
Graphismes 4.0/10
Bande son 3.0/10
Finition 2.0/10
2.6

On aime :

Des décors relativement soignés

Pas désagréable à prendre en main

On aime moins :

L'IA catastrophique

Le multijoueur complètement désert

Des animations d'un autre temps

Des bugs en pagaille

Un mode solo sans aucun intérêt