Avec son XR20, Nokia fait le pari du smartphone robuste

Après Motorola, c’est au tour de Nokia de se lancer sur le marché des smartphones “robustes”. Un marché de niche en pleine évolution. 

Vous avez sans doute déjà croisé en magasin l’un de ses appareils de marques telles que Caterpillar, Blackview ou Crosscall. Beaucoup plus épais que les smartphones traditionnels, les modèles “incassables” sont conçus pour résister aux affres du temps et aux conditions extrêmes. Autrefois entre les mains de quelques acteurs, le marché est en train de se diversifier avec la commercialisation de modèles “grand public”. Après Motorola, c’est au tour de Nokia de se lancer sur ce marché avec le XR 20.

Conçu pour être à la fois robuste mais également élégant, l’appareil épouse parfaitement les deux univers. Avec ses 10,6mm d’épaisseur, il est beaucoup plus fin que les autres smartphones de ce type. Il est toutefois beaucoup plus lourd, dans la main qu’un smartphone classique avec ses 248 grammes. Côté design, il a presque l’apparence d’un smartphone classique. La seule chose qui trahit son identité, c’est sa coque en plastique et caoutchouc – relativement discrète certes, et suffisamment stylée pour ne pas stigmatiser son propriétaire, mais qui reste facilement identifiable.

Il hérite de nombreuses caractéristiques de ces smartphones “renforcés”, avec une norme IP68 qui assure son étanchéité aux débris, aux poussières et à l’eau. Mais pas trop. Jusqu’à à 1,5 mètre de profondeur pendant 30 minutes. La certification de grade militaire MIL-STD-810G est censée elle garantir une meilleure résistance aux chocs et aux températures extrêmes. Dans la pratique, difficile à vérifier. De ce qu’on a pu voir sur Internet, l’appareil semble de facto plus résistant qu’un smartphone classique. Les dégâts sont minimes voire inexistants en cas de chute sur ou deux mètres. En revanche, inutile d’espérer le voir survivre à une roue de voiture ou de tracteur…

Typiquement, les smartphones renforcés se destinent à un public de niche : baroudeurs, aventuriers de l’extrême, cyclistes, ouvriers… Ils ont une réelle utilité car leur écran ne se brise par facilement… Mais leur design les rend souvent inutilisables voire stigmatisants au quotidien… Le XR20 se distingue des autres appareils du type par son design plus grand public mais aussi ses spécs… L’appareil dispose d’une fiche technique très moderne avec un chargeur USB-C, un grand écran de 6,67″ à la résolution Full HD+, la charge sans fil, la charge rapide aussi (18W toutefois), et un double appareil photo de 48 mégapixels (f/1.8, 0,8µm) avec autofocus, qui s’en sort raisonnablement mais tient forcément mal la comparaison avec les leaders du marché. Le capteur principal s’en sort correctement de jour, mais les photos affichent beaucoup de bruit la nuit et réserve quelques aberrations esthétiques avec des déformations notamment. Le capteur ultra grand angle de 13 mégapixels (f/2.4, 1,12µm) s’en sort encore plus mal côté photo avec certes un champs de vision de 123° mais pas assez de luminosité.

Le XR20 déçoit principalement côté performances. HMD Global a opté pour un processeur Snapdragon 480 de milieu de gamme. Un gouffre le sépare des processeurs haut de gamme. C’est suffisant pour faire tourner même un Call of Duty mobile, mais loin d’être optimal pour du multitâche. On ne ressent pas à ce niveau un vrai confort d’utilisation. Et ce, même si l’interface ultra-épurée de la marque optimise les performances de l’appareil.

Le XR20 a toutefois plusieurs jolis atouts à faire valoir. Son excellente autonomie tout d’abord, qui frôle les deux journées complètes avec sa batterie de 4630mAh. La garantie de mises à jour de l’OS pendant 3 ans, et de mises à jour de sécurité pendant 4 ans, par l’entreprise. Et la connectivité enfin, avec du Wi-Fi 6, la NFC et du Bluetooth 5. Pas de 5G en revanche, mais c’est logique vu la gamme de prix. L’intégration de la charge rapide, même limitée à 18W est également un joli cadeau sur un type de terminal qui ne bénéficie généralement pas de ce type de feature.

A 569€, le coût reste assez élevé. On aurait clairement aimé retrouver un processeur un peu plus puissant et un appareil photo très performant. Ceci étant dit, le XR20 remporte le défi haut la main. Il parvient l’exploit de mixer le meilleur de deux univers en conservant à la fois les caractéristiques d’un smartphone robuste tout en se déstigmatisant niveau design et fonctionnalités. Pas question ici de venir concurrencer un iPhone 13. Pour les ouvriers qui travaillent sur un chantier, les sportifs de l’extrême qui explosent quatre écrans par an et les baroudeurs qui épuisent leur batterie en une demi-journée, le XR20 est toutefois un joli game-changer.

Fiche technique: Nokia XR20

569 €

  • Ecran
    6,7"
    2400x1080 pixels
    60Hz
    LCD
  • Processeur
    Qualcomm Snapdragon 480
    CPU 8 cœurs
    6Go RAM
  • Batterie
    4.630mAh
  • Connectivité
    5G
    WiFi 6
    Bluetooth 5.1
    NFC
  • Caméra frontale
    8MP f2.0
    Vidéo stabilisée FHD 30FPS
  • Caméra
    Capteur principal 48MP f1.8
    Capteur ultra grand-angle 13MP f2.4
    Vidéo stabilisée FHD 30FPS
  • Stockage
    128Go
    Extensible avec microSD jusqu'à 512Go
  • Charge
    USB-C
    Charge rapide 18W
    Charge sans-fil 15W
  • Système d'exploitation
    Android 11