Une application pour surmonter les troubles de la parole

Project Relate permettra aux personnes ayant un trouble du langage d’utiliser la reconnaissance vocale afin de mieux se faire comprendre en public.

Depuis plusieurs années, la progression des outils de reconnaissance vocale permet à un nombre grandissant de personnes à travers le monde de retranscrire leurs paroles sous forme de texte. Malheureusement, les modèles de reconnaissance vocale utilisés sont basés sur le langage de personnes ne disposant pas de difficultés d’élocution. Un problème se posait donc lorsqu’une personne avec un trouble du langage du langage tentait d’utiliser un de ces outils.

Les modèles traditionnels ne sont pas capables de reconnaître ce que disent les personnes souffrant de troubles de la parole.

Pour tenter d’améliorer la vie des personnes possédant des troubles de la parole, Google a donc développé l’application « Relate ». Aubrie Lee, brand manager chez Google, souffre d’une dystrophie musculaire qui affecte sa façon de parler. Pour elle, cette application peut changer la vie des personnes qui ont des difficultés pour s’exprimer : « La communication est un besoin et un droit humain fondamental. J’ai toujours aimé me faire de nouveaux amis, mais lorsque les gens ne peuvent pas me comprendre au début, ils ont du mal à me connaître. C’est comme s’il y avait une barrière invisible entre nous. Je pense que la technologie peut aider à faire tomber cette barrière. »

Le projet a vu le jour en 2018 lorsque Google a constaté que sa technologie de reconnaissance vocale pouvait être améliorée pour aider les personnes souffrant de troubles de la parole. Ils ont donc décidé de créer une application qui serait entraînée de manière individuelle par les utilisateurs.

Trois fonctions intégrées

Pour utiliser l’application, les utilisateurs doivent commencer par enregistrer une série de phrases afin que l’algorithme puisse apprendre à connaître leur façon de parler. Une fois cette étape terminée, l’application dispose de trois fonctions intégrées : Écouter, Répéter et Assistant.

« Écouter » retranscrit tout ce que les utilisateurs disent en temps réel. Cela permet par exemple d’envoyer un message textuel ou d’effectuer une recherche sur internet. La deuxième fonction, « Répéter » répète avec une voix claire et informatisée ce que la personne vient de dire. Cela permet de communiquer plus facilement avec des personnes qui ne sont pas habituées à la façon de parler de l’utilisateur. Enfin, « Assistant » permet de se connecter directement avec Google Assistant et permet de contrôler son téléphone avec sa voix pour, par exemple, prendre un selfie.

« J’espère vivre pour voir le jour où les personnes handicapées pourront se déplacer dans le monde et s’attendre au même niveau de connexion que tout le monde », ajoute Aubrie Lee. «  Je pense que ce projet nous rapproche d’un avenir meilleur. »

Actuellement en phase de test, Project Relate cherche des bêta-testeurs souffrant de troubles de la parole. Si vous souhaitez participer à cette bêta, rendez-vous sur g.co/ProjectRelate.