Un curieux hélicoptère “zéro émission” prendra son envol en 2024

Le véhicule volant à zéro émission sera opérationnel en tant qu’ambulance volante en 2024.

Les propositions de véhicules aériens se sont multipliées ces dernières années. Parmi celles-ci, on trouve l’appareil conçu par le constructeur australien AMSL Aero. Dénommé « Vertiia », ce petit avion électrique peut fonctionner à la fois sur batterie et sur hydrogène. Il s’agit d’un VTOL, c’est-à-dire un avion capable d’atterrir et de décoller à la verticale, à la manière d’un hélicoptère. Il devrait être opérationnel en 2024 en tant qu’ambulance aérienne.

Vertiia a été développé par l’Université de Sydney et Mission Systems, une société spécialisée dans les véhicules autonomes. Le prototype est également soutenu par le gouvernement australien qui a investi trois millions de dollars dans le projet.

AMSL Aero a signé un accord avec la société CareFlight, une organisation caritative qui propose des services aéromédicaux. Grâce à sa capacité d’atterrir et de décoller dans des endroits confinés et à sa grande vitesse de déplacement, Vertiia devrait être utilisé comme ambulance volante capable d’atteindre rapidement des endroits lointains et inaccessibles en Australie.

Une ambulance volant à 300 km/h

Le VTOL est équipé de huit rotors électriques couplés à deux arbres extérieurs en fibre de carbone. Le premier arbre est positionné à l’arrière de la cabine et l’autre à l’avant, avec chacun quatre rotors. Cette conception permet au Vertiia décoller et d’atterrir verticalement. Une fois une hauteur suffisante atteinte, il passe en mode vol et les rotors changent de position.

Vertiia dispose de 8 rotors.

Ses constructeurs indiquent que le fait d’avoir huit moteurs permet à l’appareil de garantir une plus grande fiabilité, car il pourra continuer à voler en cas de panne d’un des moteurs. AMSL Aero annonce une vitesse de déplacement de 300 km/h en mode vol.

Bien que le véhicule soit actuellement présenté avec un pilote, l’objectif à terme est d’offrir un véhicule autonome, capable de se rendre automatiquement sur les lieux d’un incident.

Une autonomie multipliée par 4

Lors de sa présentation en novembre 2020, le premier prototype de Vertiia n’était capable de voler que sur une distance de 250 km sur batteries. La société AMSL Aero a cependant annoncé que le véhicule serait désormais capable de voler sur une distance de 1.000 km grâce à des piles à combustible à hydrogène. Cette nouvelle version peut transporter un pilote et quatre passagers, pour une masse totale transportable de 500 kg.

La pandémie a retardé le déploiement de l’appareil, mais le développement continue. À l’heure actuelle, AMSL Aero espère débuter la production du VTOL en 2024.