Les selfies ont causé 379 morts depuis 2008

Ils nous paraissent inoffensifs et, pourtant, ils provoquent des décès chaque année. Une étude a décidé de se pencher sur les morts causées par les selfies et en a dénombré 379, au minimum.

C’est une étude épidémiologique espagnole publiée dans le Journal of Travel Medicine qui l’affirme : les selfies peuvent tuer. Des chercheurs ont tenté de quantifier ce phénomène surprenant. Pour ce faire, ils se sont basés sur les décès relayés par la presse en anglais, en français, en espagnol, en portugais, en allemand et en italien. Ils en sont arrivés au constat que 379 personnes auraient trouvé la mort en se prenant elles-mêmes en photo depuis 2008. Ce chiffre reste cependant une estimation car il pourrait se révéler plus élevé. L’âge moyen des victimes est très jeune, puisqu’il est de 24,3 ans.

Il faut aussi noter que le nombre de victimes annuelles augmente avec le temps. Depuis le mois de janvier 2021, 31 décès de ce type ont déjà été comptabilisés dans le monde. 2020 avait par contre représenté une accalmie avec le confinement.

Les touristes sont les plus touchés

La plupart des victimes sont des touristes. En effet, les voyageurs représentent un tiers des personnes ayant perdu la vie en faisant un selfie. Et l’étude va même plus loin : elle a déterminé les pays dans lesquels ces accidents mortels sont les plus nombreux. Sur le podium, on retrouve l’Inde (100 décès depuis 2008), les États-Unis (39) et la Russie (33). Cristina Juesas, l’une des co-signataires de l’étude, justifie notamment cela en affirmant : « Les chiffres de l’Inde s’expliquent en partie par le fait que beaucoup de personnes dans le pays prennent des selfies en sortant leur corps par la fenêtre ou la porte des trains ».

En Inde, c’est au Taj Mahal et dans la vallée de Doodhpathri qu’ont lieu le plus d’accidents. Pour les États-Unis, ce sont les chutes du Niagara et le Glen Canyon et, en ce qui concerne la Russie, les monts Oural représentent le spot le plus dangereux.

Les causes de décès

L’étude dénombre plusieurs causes principales de décès lors de la prise d’un selfie. La plupart de ces drames sont dus à une chute accidentelle (216 morts sur 379). Les autres impliquent des accidents de moyens de transport, des noyades, des tirs d’armes à feu et des électrocutions ou encore des attaques d’animaux sauvages.