Un drone géant pour sauver des chiens piégés par un volcan

Coincés par la lave depuis un mois, les chiens sont pour l’instant nourris par des drones, mais leurs jours sont comptés. Une opération avec un drone de 50 kg et de 2,5 m de diamètre est en cours de préparation.

Le volcan Cumbre Vieja, situé sur l’île espagnole La Palma, dans l’archipel des Canaries au large des côtes du nord-ouest de l’Afrique, a commencé à entrer en éruption ce 19 septembre. Depuis ce jour, des coulées de lave ont causé des destructions massives. Plus de 1.950 maisons et environ 760 hectares de terres ont été détruits, forçant plus de 6.000 personnes à fuir leurs habitations. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.

Depuis le début de l’éruption, les autorités ont sauvé de nombreux animaux de compagnie et des animaux de ferme dans la région, mais malheureusement, certains sont restés inaccessibles à cause de la lave, les températures élevées empêchant un sauvetage depuis le sol. 4 chiens sont ainsi bloqués par la lave depuis un mois.

Les chiens ont été coincés par la lave.

Des entreprises à la rescousse

L’association d’aide aux animaux Leales.org et les bénévoles de Ticom Soluciones SL et de Volcanic Life, ont mis sur pied une opération de ravitaillement par drone pour nourrir et donner à boire aux animaux en utilisant des drones. Les entreprises ont déclaré qu’elles maintiendraient leurs opérations tant que les conditions météorologiques et de sécurité le permettraient.

Un défi technique

Le drone sera équipé d’un grand filet rigide.

Leales.org a par ailleurs approché l’opérateur espagnol de drones industriels Aerocameras afin de réfléchir à une solution. L’entreprise Aerocamaras a travaillé pendant une semaine sur une solution pour sauver les chiens avec un drone géant. « C’est une manœuvre inédite, elle n’a jamais été faite au monde. Mais soit on essaie, soit on les laisse mourir », a expliqué Jaime Pereira, PDG de l’entreprise, au journal El Pais. Il a indiqué qu’ils pourraient utiliser un drone conçu pour transporter des marchandises vers des navires traversant le détroit de Gibraltar. « Ce drone mesure deux mètres et demi de diamètre, est capable de supporter un poids de 24 kilos et est très stable lors du transport de charges ». Ce drone de 50 kg sera équipé d’un large filet rigide.

De nombreuses difficultés

Outre l’aspect technique, cette opération comprend de nombreuses difficultés. Il faudra notamment arriver à convaincre les chiens de se laisser faire sans qu’un humain ne soit là pour les rassurer. Pour y parvenir, les sauveteurs pensent utiliser de la nourriture pour les attirer dans le filet. Cette tâche serait réalisée grâce à deux drones de surveillance, en plus de celui de sauvetage.

Une fois capturé, le drone doit s’envoler et mettre les chiens en sécurité. Il faudra ensuite parcourir 450 mètres pour les mettre en lieu sûr. En cas de problème, le drone sera équipé d’un système de libération rapide pour ramener les animaux au sol.

Un risque à prendre

La loi espagnole n’autorise cependant pas les drones à transporter des personnes ou des animaux. « C’est pourtant la seule façon possible de les sauver », a assuré le porte-parole de Leales.org à l’AFP. Une équipe d’Aerocameras est arrivée lundi sur l’île, après avoir reçu le feu vert des autorités pour mener à bien l’opération.

« Nous n’avons pas d’expérience dans le transport d’un animal vivant par drone, ni personne d’autre », a rappelé le PDG d’Aerocameras à la chaîne de télévision Telecinco. Selon lui, le succès de la mission dépendra en grande partie de la réaction des chiens par rapport au drone. « Certains disent que les chiens pourraient se faire des fractures, avoir une crise cardiaque… Bien sûr, il y a toutes sortes de risques, mais là, soit nous les sortons, soit dans quelques jours ou quelques semaines ils n’existeront probablement plus. »

Aucune date n’a pour l’instant été établie pour le sauvetage, mais des tests sont actuellement en cours pour tester la faisabilité de l’opération.