Cet extincteur utilise des infrasons pour éteindre des feux

Cette méthode n’a pas besoin d’eau ou de mousse pour arrêter des flammes.

Lorsqu’un incendie se déclare, il existe différentes méthodes pour lutte contre les flammes. L’eau est le moyen d’extinction le plus répandu, mais il existe également des mousses anti-incendie, des couvertures extinctrices… De nouvelles méthodes sont régulièrement testées pour trouver des solutions adaptées à chaque situation. Si utiliser de l’eau peut être efficace dans certains cas, ce n’est pas toujours la meilleure solution.

La possibilité d’éteindre le feu avec du son a été testée à de multiples reprises par des universités et des agences gouvernementales, mais ces solutions sont généralement lourdes et complexes à transporter. Deux ingénieurs de l’université George Mason, en Virginie, ont toutefois développé un prototype d’extincteur sonore portable utilisant un générateur audio, un amplificateur et un collimateur, avec lequel ils peuvent concentrer le son sur un endroit précis. Lorsque l’on veut éteindre un feu, une des solutions consiste à couper l’arrivée d’oxygène, afin d’étouffer les flammes. C’est ce que ce générateur fait en déplaçant l’oxygène de la zone de la flamme. Pour y arriver, il utilise des basses fréquences générées en continu en direction de la flamme. Ce prototype d’extincteur sonique a coûté 600 $ et pèse environ 10 kilos.

Le prototype peut éteindre de petites flammes à distance. © George Mason University

Le premier prototype de ces ingénieurs a fonctionné correctement avec un feu contrôlé utilisant de l’alcool comme combustible, posant ainsi les bases du développement d’un système amélioré qui pourrait non seulement être utilisé à la maison, mais aussi pour éteindre de plus grands incendies. Son usage pourrait également être utile pour les incendies dans l’espace : « Le feu est un énorme problème dans l’espace », explique Viet Tran, un des deux concepteurs. « Dans l’espace, le contenu des extincteurs se répand partout. Mais vous pouvez diriger les ondes sonores même sans gravité ». Pour l’instant, le projet est toujours au stade de prototype.