Test – Circuit Superstars : un Micro Machines compétitif

Sorti de nulle part, Circuit Superstars est un jeu de course isométrique dans la plus pure tradition des Micro Machines et autres Mashed. Edité par Square-Enix, le jeu d’Original Fire Games s’impose comme une excellente surprise. 

Sorti en accès anticipé en début d’année sur PC, Circuit Superstars n’aura décidément pas beaucoup fait parler de lui jusqu’à sa sortie. Le jeu d’Original Fire Games a pourtant un énorme potentiel y compris sur la scène e-sport. Car s’il s’apparente à un Micro Machines-like, le jeu a véritablement été pensé pour son multijoueur en ligne. Explications.

Les environnements sont soignés à l’extrême.

Si les jeux de course en vue isométrique sont relativement nombreux, il faut bien admettre que les amateurs du genre rongent leur os depuis des années, en attendant désespérément un digne successeur à l’excellent Micro Machines V3. Circuit Superstars ne marche pas forcément sur les traces de Micro Machines. Car en-dehors de cette vue isométrique, les points de comparaison entre les deux productions sont peu nombreux. Circuit Superstars fait en effet le pari du réalisme, avec un gameplay relativement exigeant. C’est un jeu de course arcade, qui ne fait toutefois aucune concession pour les débutants.

Si l’on traverse quelques environnements différents, on compte peu de circuits différents.

Clairement, le titre d’Original Fire Games est axé sur le multijoueur compétitif. On retrouve certes un mode solo, mais celui-ci se résume à une succession de tournois à remporter. Pas de narration ni de mise en scène. Le studio s’est contenté du minimum syndical à ce niveau. On peut jouer au titre à quatre sur un seul écran, ou en ligne. Et c’est véritablement là que Circuit Superstars montre tout son potentiel. Car si l’IA se défend étonnamment bien, elle n’est pas aussi vicieuse que les joueurs humains. Avec ses circuits sinueux, Circuit Superstars est le jeu idéal pour s’éclater avec ses amis, les pousser dans le décor et arracher la victoire in-extremis. Les débuts de course sont souvent l’occasion d’assister à de jolis carambolages, provoqués par quelques joueurs plus agressifs.

Pad en main, le jeu est fun et très accessible – peut-être même un peu trop, on aurait clairement aimé un boost! -, mais il se veut également exigeant. On retrouve au total 12 catégories de véhicules, qui vont de la supercar à la formule 1 en passant par le 4×4. Ce qui est intéressant ici, c’est que chaque catégorie de véhicule offre des sensations de conduite très différentes. Une F1 ne se comportera pas du tout de la même façon sur la route qu’une Muscle Car ou une voiture de rallye. Pour maîtriser chacune de ces catégories, il faudra donc de l’entraînement…

On notera d’ailleurs que les développeurs ont également eu quelques excellentes idées, comme celle de devoir gérer la gomme de ses pneus ou son autonomie en cours de course… Il faudra en effet s’arrêter aux stands pour recharger entre deux tours, pour éviter la panne sèche.

Les Muscle Cars font partie des véhicules les plus funs à diriger.

Niveau contenu, le jeu est donc plutôt généreux avec 12 catégories de véhicules à maîtriser, autant de compétitions (comportant à chaque fois 4 tracés) à remporter, du multi en ligne et en local et quelques modes de jeu alternatifs, dont le contre la montre. On lui reprochera toutefois de ne pas proposer de nombreux tracés différents. Vous aurez ainsi souvent l’impression de rejouer encore et toujours sur les mêmes tracés, quelle que soit la catégorie de véhicule sélectionnée. On regrette aussi l’absence de modes alternatifs plus funs et plus originaux, intégrant par exemple des power-ups, des combats en arène, des défis. Il y avait certainement de quoi proposer des alternatives aux joueurs avec ce titre. A 19,99€, l’offre reste toutefois alléchante pour les amateurs de jeux de course en vue isométrique.

On retrouve en tout 12 catégories différentes de véhicules.

D’autant plus que, techniquement, Circuit Superstars parvient à très agréablement surprendre. La finition est absolument irréprochable, les décors sont superbes, les modélisations des véhicules très réussies et les effets visuels nous en mettent plein les yeux. Pour une petite production indé, voilà une sacrément bonne surprise!

Seul bémol, la bande son n’est pas vraiment au même niveau, avec des bruitages très discrets et des musiques aussitôt écoutées aussitôt oubliées…

Conclusion

Sorti de nulle part, Circuit Superstars s’impose toutefois comme une excellente surprise et incontestablement l’un des meilleurs jeux de course en vue isométrique de ces dernières années. Avec ses 12 catégories de véhicules, à la conduite unique, son mode multi en local et en ligne, et ses 12 tournois différents, le jeu d’Original Fire Games offre un contenu généreux, au vu du prix auquel le jeu est vendu (19,99€). Et ce, d’autant plus que techniquement, Circuit Superstars est également très réussi. Pad en main, le titre offre également des sensations fortes, avec une conduite arcade relativement exigeante. On notera toutefois que le titre a véritablement été pensé pour le multijoueur. Il n’intègre d’ailleurs pas de mode Carrière. Les à-côtés sont également peu nombreux. On aurait aimé trouver plus de circuits, plus de délire aussi, avec des modes de jeu qui seraient sortis des sentiers battus. Il faudra finalement se contenter d’un contenu très banal. Pour les amateurs du genre, Circuit Superstars n’en reste pas moins une excellente surprise. A vos marques, partez!

Circuit Superstars

Gameplay 8.0/10
Contenu 7.5/10
Graphismes 8.0/10
Bande son 6.0/10
Finition 9.0/10
7.7

On aime :

Les différentes catégories de véhicules

Le multi en ligne et en local

Un prix tout doux (19,99€)

Une conduite très fun

Une finition irréprochable

On aime moins :

Pas de mode carrière

La bande son, au second plan

Une prise en main un poil trop simplifiée

Peu de tracés différents