HTC dévoile un nouveau casque VR dédié à la… méditation

Le Vive Flow est un casque autonome sans contrôleurs ni batterie intégrée. Il se destine principalement à la relaxation et au visionnage de vidéos.

HTC a dévoilé son nouveau casque VR appelé Vive Flow. Il se distingue des autres casques VR par son esthétique « moderne ». Il possède deux grandes lentilles qui le font ressembler à des lunettes de pilote d’avion. Il se veut plus léger que la concurrence et souhaite proposer une expérience s’intégrant dans la vie de tous les jours.

Le Vive Flow se présente comme une sorte de casque VR autonome, mais avec quelques restrictions majeures. Le Vive Flow n’a pas de batterie et a donc besoin d’une batterie externe pour l’alimenter par câble. La minuscule batterie intégrée ne suffit qu’à le maintenir allumé le temps de changer de source d’alimentation.

Le casque a impérativement besoin d’une batterie externe pour fonctionner.

Le casque pèse 189 g, possède un écran LCD de 2,1 pouces avec 1600 x 1600 pixels pour chaque œil, une résolution globale de 3,2 K et un taux de rafraîchissement de 75 Hz. Le casque ne peut pas être utilisé avec des lunettes, mais les lentilles possèdent un réglage dioptrique, ce qui permet de corriger certains problèmes de vue. Le champ de vision est quant à lui limité à 100°.

L’appareil dispose d’un système de refroidissement actif, de haut-parleurs avec audio spatial, de deux microphones avec suppression du bruit et prend en charge les écouteurs Bluetooth. Il prend également en charge le pass-through vidéo, qui permet de voir son environnement sans devoir enlever son casque. Le tracking est confié à deux caméras et permet une liberté sur 6 axes (6DoF). À l’avenir, HTC annonce qu’il pourra suivre le mouvement des mains.

Un écran de visionnage, plutôt qu’un véritable casque VR

Le constructeur a fait ici le choix étrange de ne pas équiper son casque de manettes. Le Vive Flow utilise un smartphone comme contrôleur en s’y connectant par Bluetooth. La connexion permettra de voir les applications du téléphone depuis le casque, comme si vous en observiez une copie virtuelle. HTC indique cependant que son casque ne fonctionne qu’avec les téléphones Android et ne prend pas en charge les appareils iOS.

Vive Flow n’est compatible qu’avec les téléphones Android.

Plutôt qu’à un casque VR, le Vive Flow ressemble davantage à un écran de visionnage immersif. Il est principalement conçu pour une utilisation assise ou couchée. Son absence de contrôleurs ou de reconnaissance des mains le rend incompatible avec la plupart des expériences de réalité virtuelle, le limitant à des contenus vidéo ou à de la méditation.

HTC a déclaré que le Vive Flow serait lancé avec 100 applications et en prendrait en charge 150 d’ici la fin de l’année. Il prendra en charge un nombre limité d’applications sur la boutique Viveport de HTC. Compte tenu de cette restriction, un abonnement réduit à 5,99 $ par mois à Viveport est prévu pour le Vive Flow.

Sur le site européen de HTC le Vive Flow est déjà en précommande au prix de 549 euros, qui comprend deux mois d’abonnement à Viveport Infinity et l’étui de protection pour les lunettes. Les expéditions commenceront le 2 novembre.