L’Europe veut de l’USB-C sur tous les appareils électroniques d’ici 2024

Un projet de directive veut créer un chargeur universel et contraindre tous les constructeurs à équiper leurs appareils d’un port USB-C.

Des câbles à ne plus savoir qu’en faire ! Micro USB, USB-C, lightning … Ils sont des dizaines à remplir nos armoires. Depuis plusieurs années, l’Europe souhaite harmoniser tous les types de prises afin de créer un chargeur universel et interopérable. Cela permettrait de réduire drastiquement la quantité de déchets électroniques générés pour les produire.

Selon le journal Les Échos, la Commission européenne devrait émettre cette semaine une proposition de directive qui forcera les fabricants de matériel électronique à équiper leur appareil d’au moins un port USB-C et de garantir que tous les chargeurs soient interchangeables.

Actuellement, les iPhone, Airpods et un grand nombre de produits Apple sont équipés de port Lightning. L’Union européenne chercherait avec cette directive à forcer indirectement Apple à abandonner son format propriétaire afin d’adopter l’USB Type-C sur tous ses appareils.

Une idée qui ne plait pas beaucoup à Apple, qui avait déclaré en 2020 : « Nous pensons qu’une régulation imposant une harmonisation des chargeurs de smartphones freinerait l’innovation au lieu de l’encourager, et pénaliserait les consommateurs européens. »

Une mise en place vers 2024

Cette directive ne vise pas uniquement des smartphones. Les tablettes, casques audio, caméra… tout y passerait. Pour que cette directive aboutisse à une mesure concrète, elle doit cependant encore être approuvée par le Parlement européen et par le Conseil européen. Cela ne se fera cependant pas en un jour, l’Europe donnera aux constructeurs le temps de s’adapter à la situation. Pour l’instant, l’Europe évoque un horizon 2024.

Tous les fabricants seront ensuite obligés de mettre de l’USB Type-C partout. Il ne sera pas possible de fournir un simple adaptateur. Les appareils pourront cependant toujours être équipés d’un second port. Le projet viserait indirectement Apple, un des rares fabricants à encore proposer des connecteurs propriétaires.

Un des casse-tête de cette uniformisation serait l’interchangeabilité des chargeurs. Les constructeurs devront probablement rendre les chargeurs plus « intelligents » et travailler sur la détection de la puissance nécessaire à l’appareil, s’il est compatible avec la charge rapide…

Il faudra voir dans la pratique comment les marques se débrouilleront avec cette nouvelle directive si elle est appliquée.