La société Sanas veut faciliter les échanges avec sa solution de conversion d’accents en temps réel.

Les accents sont indissociables du langage humain. Ils revêtent dans l’époque actuelle, de plus en plus distancée, une importance particulière lors des échanges. S’ils possèdent parfois un aspect folklorique, ils peuvent créer dans certains cas des problèmes de compréhension. Dans les services de standard téléphonique, souvent délocalisé, l’accent peut ainsi causer des problèmes d’intelligibilité ou de communication. Dans certains cas, il arrive même que les standardistes suivent des formations afin de corriger leur accent.

Afin de lutter contre ces problèmes de compréhension, la start-up Sanas a développé une solution mélangeant reconnaissance et synthèse vocale afin de modifier les accents en temps réel. L’algorithme est capable de comprendre une personne, comme le fait par exemple Siri, et de reproduire une voix sans accent.  L’accent peut-être défini au préalable ou bien s’adapter à l’accent de l’interlocuteur. Ses créateurs annoncent que la technologie permet de parler sans aucun décalage notable.

Sanas fonctionne localement sur l’appareil et se place en tant que source sonore, ce qui lui permet d’être utilisée facilement dans toutes les applications. Cela signifie que les utilisateurs peuvent contrôler quand et où utiliser le programme.

La solution fonctionne directement dans les sources audio. © Sanas.ai

Réduire les problèmes de compréhension

Avec sa solution, la société espère pouvoir aider les personnes à mieux se comprendre lors des échanges téléphoniques. Elle souhaite ainsi lutter contre les décalages que peuvent engendrer les accents dans une discussion et qui entravent la compréhension. Dans le cas des standardistes, le programme permettrait de décharger une partie du stress de ces derniers, de ne pas être compris par leurs interlocuteurs, améliorant ainsi leur cadre de travail.

Sanas annonce pouvoir convertir les voix sans latence notable. © Sanas.ai

Maxim Serebryakov, le PDG de Sanas, avait ainsi déclaré :  « Sanas s’efforce de rendre la communication facile et sans friction, afin que les gens puissent parler en toute confiance et se comprendre, où qu’ils soient et quelle que soit la personne avec laquelle ils essaient de communiquer. »

Une technologie toujours en phase de test

La technologie en est toutefois encore à ses débuts. Dans les extraits audio présentés par la société, les voix restent très artificielles, même si les accents sont effectivement supprimés.

La société réalise actuellement des tests, notamment au Royaume-Uni, aux Philippines, en Inde, en Amérique latine et aux États-Unis. La firme annonce qu’elle sera capable de prendre en charge les accents britannique, américain, indien, espagnol, australien et philippin d’ici la fin de l’année. Le logiciel est encore au stade de test et aucune date de déploiement ne peut être communiquée pour l’instant.

Selon Sanas, les tests effectués jusqu’à présent permettraient de réduire considérablement le taux d’erreurs et augmenteraient l’efficacité des appels.

Entre progrès technologiques et dérives

Si cette nouvelle technologie peut sembler intéressante sur certains points, elle soulève déjà de nombreuses questions chez certaines personnes.

Beaucoup y voient ainsi un moyen de gommer l’accent des standardistes délocalisés afin d’en faire oublier l’origine, incitant les sociétés à délocaliser davantage. D’autres craignent que le logiciel ne soit utilisé par des usurpateurs d’identité, leur permettant d’amadouer plus facilement leur victime.

Quoi qu’il en soit, Sanas pourrait devenir un outil puissant permettant d’aider un grand nombre de personnes à communiquer plus facilement, reste à voir maintenant ce qui sera fait de cette technologie.