Test – WarioWare Get It Together : un party-game totalement délirant

Avec ses plus de 200 mini-jeux et son concept totalement barré, WarioWare Get It Together s’annonçait comme l’un des jeux événement de la rentrée. Le jeu de Nintendo ne parvient toutefois à convaincre qu’à moitié. 

Parmi les séries les moins populaires de Nintendo, WarioWare n’en reste pas moins un plaisir coupable, en particulier pour les propriétaires d’anciennes consoles portables de Nintendo. Le premier épisode, sorti en 2003 sur GameBoy Advance, avait complètement réinventé la formule des party-games en proposant des défis de quelques secondes seulement dans lesquels les réflexes des joueurs sont mis à rude épreuve.

Au total, on retrouve plus de 200 mini-jeux.

WarioWare Get It Together reprend la formule de ses ancêtres tout en introduisant quelques petites nouveautés. Le mode solo par exemple, est découpé en plusieurs chapitres, qui sont eux-mêmes découpés en plusieurs sous-chapitres composés chacun d’une dizaine de défis. Chacun de ces sous-chapitres du jeu vous fera prendre en main un nouveau personnage, aux capacités uniques. Il y en a en tout près d’une quinzaine. Certaines sont capables de léviter, d’autres de tirer divers types de projectiles, voire même de diriger un boomerang…

On le sent, Nintendo a fait de gros efforts pour rendre le mode solo du jeu plus intéressant que d’accoutumée avec un semblant de scénario mais surtout une succession de chapitres et de défis entièrement jouables en solitaire. La structure reste globalement toujours la même : il faut tout d’abord sélectionner son équipe, selon ses préférences au niveau de la prise en main, écouter brièvement les consignes et tenter de réussir le défi le plus vite possible. La particularité de WarioWare, c’est que ses mini-jeux ne durent généralement pas plus de quelques secondes… Ils vont de l’adresse au parcours d’obstacle en passant par la mémorisation de séquence. Dans certaines mini-jeux, il faudra ainsi mémoriser différents éléments affichés à l’écran pour répondre ensuite à une série de questions. Dans d’autres, il faudra s’échapper le plus rapidement d’un mini-labyrinthe, tirer sur des vaisseaux ennemis, attraper un objet en vol et j’en passe.

Dans ce défi, il faut identifier d’un seul coup d’oeil, quelle est la couleur qui recouvre la plus grande surface de jeu.

Alors certes, tous les mini-jeux ne se valent pas et l’expérience variera également beaucoup selon le personnage que vous choisirez de diriger. Mais on dénombre tout de même plus de 200 mini-jeux et le mode solo a le mérite de vraiment tenter de scotcher le joueur avec un véritable système de progression et de déblocage des mini-jeux.

S’il s’agit de votre premier WarioWare, vous serez naturellement déphasé les premières parties. Le rythme du jeu est extrêmement rapide, au point qu’on en perd parfois ses moyens. Mais c’est justement ce qui fait le fun de WarioWare. Get It Together est, à ce titre, une jolie réussite avec ses défis variés, son casting de haute volée et ses nombreux clins d’oeil aux autres productions de Nintendo.

Dans ce niveau, inspiré de Luigi’s Mansion, il faut trouver où se trouve le fantôme.

S’il parvient donc à convaincre, côté solo, WarioWare Get It Together a plus de mal à séduire en multijoueur. En progressant dans l’aventure, le joueur débloquera des mini jeux qui permettront à quatre joueurs de s’affronter sur un seul et même écran. La plupart s’inspirent de disciplines comme le volley ou le hockey et manquent globalement d’inspiration, mais quelques-uns sortent du lot, à l’image du hockey chaos. WarioWare n’est pas vraiment le genre de party-game à la MarioParty, beaucoup plus indiqué pour animer les soirées entre amis. l’expérience se veut ici principalement solitaire. On notera toutefois qu’il est possible de parcourir l’intégralité de l’aventure à deux joueurs, ce qui est une excellente chose!

S’il déçoit par sa composante multijoueur, WarioWare Get It Together parvient à s’imposer, comme ses ancêtres, comme un titre très divertissant et résolument très fun. Les parties s’enchainent à un rythme impressionnant et l’humour déjanté de la série exerce toujours un certain charme. Reste qu’à 49,99€, l’addition reste salée pour un jeu qui aurait très bien pu tourner sur smartphone…

Les parties à quatre manquent d’inspiration.

S’il a son charme, WarioWare Get It Together reste techniquement très pauvre. Les décors sont très sobres, les effets visuels minimalistes et les modélisations sommaires. Certes, cela a toujours caractérisé la série, mais on aurait toutefois été en droit d’en attendre un peu plus du premier épisode de la série à voir le jour sur Switch…

Côté contenu aussi, le tarif reste difficile à justifier. Car si le titre propose plus de 200 mini-jeux, on fait le tour du propriétaire en moins de 5 heures top chrono. Et contrairement à un Mario Party, la rejouabilité n’est pas forcément exceptionnelle. Reste qu’avec son univers décalé et son concept totalement barré, WarioWare Get It Together est un petit plaisir coupable qu’on ne se refuse pas entre deux parties de No More Heroes 3.

Conclusion

Véritable OVNI vidéoludique, WarioWare Get It Together est un petit plaisir coupable que les amateurs d’étrangetés se feront un plaisir de parcourir en solo ou en couple. Contrairement aux autres party-games, WarioWare propose de participer à une succession de micro-défis de quelques secondes seulement, qui mettront à rude épreuve vos réflexes. Complètement barré, le titre joue avant tout la carte du fun en solitaire. On dénombre au total plus de 200 défis différents, qui vont des courses de parcours à des séquences bien plus délirantes durant lesquelles il vous faudra obstruer une narine ou faire s’embrasser deux personnages. On fait malheureusement assez vite le tour du propriétaire puisqu’en 5h seulement, on a vu l’essentiel de ce que WarioWare Get It Together a à proposer. La composante multijoueur passe également clairement au second plan, avec des mini-jeux beaucoup moins inspirés pour les parties à quatre joueurs. Séduisant, par son esprit décalé, le jeu de Nintendo est incontestablement un très bon passe-temps entre deux parties d’un jeu un peu plus sérieux… A 49,99€, l’addition reste toutefois salée. 

WarioWare Get It Together

Gameplay 7.0/10
Contenu 6.5/10
Graphismes 6.5/10
Bande son 6.5/10
Finition 8.5/10
7.0

On aime :

Toujours aussi fun

Plus de 200 mini-jeux!

Amusant aussi à deux joueurs

Le concept totalement barré

La fluidité des épreuves

On aime moins :

On en fait très vite le tour...

Beaucoup trop cher (49,99€)

Techniquement assez pauvre

Les parties à quatre manquent d'inspiration