Les rues de Singapour vont être surveillées par… des robots

Le robot Xavier sera déployé dans le centre de Toa Payoh à Singapour afin de repérer certaines incivilités.

Non, vous ne lisez pas le scénario d’une dystopie. C’est bien réel : la ville de Singapour a décidé de mettre en place des robots pour prêter main forte à la police. Ainsi, tout acte répréhensible commis par un individu – non-respect des mesures sanitaires, tabagisme dans des zones inappropriées, motos dans des aires piétonnes, etc. – pourra être rapporté aux forces de l’ordre.

Le robot Xavier est muni de capteurs, afin de percevoir s’il y a des personnes autour de lui pour pouvoir les éviter et se frayer un passage. Il est aussi équipé de caméras à 360 degrés, avec des capteurs infrarouges pour qu’elles soient efficaces même de nuit. Grâce à un algorithme de reconnaissance d’image, la machine sera en mesure de repérer les actes punissables. Les policiers pourront ainsi être tenus au courant en temps réel si un robot repère une infraction. Les robots n’auront donc aucun pouvoir ni compétence, si ce n’est transmettre des informations.

Cheng Wee Kiang, le directeur du centre d’expertise en robotique, automatisation et systèmes sans pilote de HTX (Home Team Science and Technology Agency) explique : « Avec Xavier, nous sommes en mesure de forcer les agences multipliées au-delà de l’équipe locale en augmentant leurs besoins en main-d’œuvre et en atteignant une plus grande efficacité opérationnelle sur une seule plateforme robotique. Cette synergie permet aux agences gouvernementales de construire un solide écosystème ops-tech et de continuer à améliorer la santé et la sécurité publiques. »

Pour l’instant, les robots Xavier vont être testés durant quelques semaines dans le centre de Toa Payoh. S’ils sont jugés satisfaisants, ils pourront être mis en place dans une zone plus large.

Singapour, la sécurité et les robots

Il faut rappeler que la cité-Etat de Singapour est très à cheval sur la sécurité des habitants et le respect de l’ordre en ville. De nombreuses caméras y sont déployées et, d’après les autorités, le nombre devrait encore augmenter dans les années à venir.

L’utilisation de robots y est aussi assez fréquente car, en 2020, des droïdes se baladaient dans les parcs pour faire respecter les règles de distanciation sociale auprès de personnes jugées trop proches. Des robots ont aussi été utilisés pour désinfecter les chambres d’hôpital ou pour livrer des repas.

Ce robot Xavier n’est donc pas une innovation totale et reste dans la continuité des mesures prises par Singapour depuis quelques années.