L’objectif est de fournir une expérience personnalisée selon l’âge.

Depuis plusieurs années, Instagram demande à ses utilisateurs d’entrer leur date de naissance dans l’application. Si cette étape était jusqu’à présent facultative, elle ne le sera bientôt plus. En effet, le réseau social a annoncé qu’il allait rendre obligatoire l’indication de la date de naissance pour tous ses usagers. Cette décision a été prise pour protéger les publics mineurs contre les contenus inappropriés et leur proposer une expérience plus adaptée.

Lors de l’ouverture de l’application, les utilisateurs recevront un message sur la nécessité de fournir ces informations. Si après plusieurs rappels, les informations demandées ne sont pas complétées, l’utilisateur ne pourra plus accéder à Instagram.

Un message apparaîtra plusieurs fois pour vous demander votre âge.

Selon l’entreprise, cela donnera aux utilisateurs la possibilité de personnaliser le contenu proposé, en cachant par exemple ceux jugés inappropriés pour les mineurs. Ceci était déjà actif sur les publications jugées sensibles ou explicites qui étaient floutées, mais la nouveauté est qu’à partir de maintenant, si vous ne l’avez pas déjà fournie avant, la date de naissance sera obligatoire.

Les publications sensibles étaient déjà floutées, il faudra désormais aussi confirmer son âge.

De l’intelligence artificielle contre les tricheurs

Pour lutter contre les petits malins qui tenteraient de mettre une fausse date pour tromper le système et tout de même pouvoir accéder à certains contenus, la société a indiqué que de l’intelligence artificielle serait utilisée pour vérifier l’exactitude des informations fournies. Le système analysera notamment les publications dans lesquelles on souhaite un bon anniversaire à un utilisateur. Si le compte est suspecté de tricherie, le propriétaire se verra proposer plusieurs options pour reconfirmer son âge.

Cette information servira à Instagram à mieux cibler les publicités.

Si on peut y voir un objectif louable, la société n’en oublie pas ses priorités pour autant. En effet, l’entreprise avoue que ces nouvelles mesures permettront également de proposer des publicités plus ciblées et pertinentes par tranche d’âge. Une nouvelle qui devrait ravir les annonceurs.

La date d’entrée en vigueur de cette nouvelle règle n’a pas encore été annoncée.