Test – Sam & Max Save the World : la grande époque TellTale

Rescapé de l’ère des point & click, Sam & Max avait fait un retour fracassant en 2006 avec “Sam & Max Save the World”. Malgré un joli succès critique, le format épisodique ne lui a pas vraiment réussi… 

Licence emblématique du catalogue de LucasArts, Sam & Max avait eu droit à un joli revival sous la gouverne de TellTale Games, le studio qui avait notamment choisi d’adapter la série Walking Dead en jeu épisodique. Sam & Max Save the World était le premier volet de cette nouvelle trilogie, découpée en plusieurs chapitres. Le jeu présentait cette particularité d’être livré sous forme d’épisodes, de façon épisodique. Un format qui n’a jamais vraiment séduit le grand public. La fermeture du studio semblait avoir enterré à tout jamais la franchise. 15 ans après la sortie de Sam & Max Save the World, un remaster du jeu voit le jour.

Le titre reprend la formule des anciens volets de la série.

Si son format épisodique n’avait pas séduit les masses, Sam & Max Save the World est parvenu toutefois à se forger une solide réputation en modernisant une formule vieillissante. Au début des années 2000, le genre des point & click n’était plus trop à la mode. TellTale Games avait pour cette raison décidé d’en revoir les mécanismes en misant sur la narration et en intégrant quelques mini-jeux à l’aventure. Si, dans le fond, Sam & Max restait un point & click, la formule se voulait plus rafraîchissante mais surtout accessible au grand public.

L’humour n’est pas toujours du meilleur goût.

Sam & Max se caractérise par son univers très coloré, qui semble s’inspirer des productions animées des années 80 et 90. Le contraste est énorme avec les dialogues et l’humour parfois très cracra de la série. Car malgré les apparences, Sam & Max ne se destine pas à un public jeune. Le titre cible clairement une audience adulte. On y incarne Sam et Max, un duo de policiers de choc, qui va devoir enquêter sur une mystérieuse conspiration. Le jeu brille d’ailleurs vraiment par ses dialogues extrêmement soignés et ses blagues qui vous feront occasionnellement exploser de rire. Malheureusement, certaines d’entre elles ont été coupées dans ce remaster. Les développeurs semblent avoir voulu éviter d’heurter la sensibilité de certaines personnes, avec des blagues qui passeraient nettement moins bien à notre époque qu’il y a 15 ans. Une censure qui passera sans doute assez mal auprès des fans de la série. Se priver de ce remaster pour ce seul et unique désagrément serait toutefois une grossière erreur.

Quelques mini-jeux entrecoupent les séquences de point & click.

Car en dépit des années, ce Sam & Max n’a rien perdu de son charme : le scénario du jeu est toujours aussi prenant, les lignes de dialogues se dégustent avec attention, les graphismes ont été joliment modernisés, à un tel point que le jeu passerait presque pour une nouvelle production, et le mélange de genres fonctionne toujours aussi bien.

Pad en main, le jeu a toutefois vieilli. Les mécanismes de jeu restent très répétitifs. La plupart du temps, il faudra explorer son environnement pour récupérer tous les objets dont vous aurez besoin pour progresser, explorer toutes les lignes de dialogue possibles et faire d’incessants allers-retours pour tenter de trouver l’élément qui vous permettra de progresser dans l’aventure. De par ses mécanismes, Sam & Max n’est donc pas si éloigné d’un bon vieux Monkey Island. Les quelques mini-jeux intégrés apportent un peu de diversité au gameplay mais restent globalement très simplistes et ne durent généralement pas plus d’une ou deux minutes.

Esthétiquement, le jeu n’a pas trop mal vieilli.

Pour apprécier le jeu, mieux vaut donc apprécier les point & click old-school. La résolution d’énigmes – souvent complètement loufoques – fait partie intégrante du gameplay. Le titre s’adresse donc principalement à un public de passionnés.

Très réussi, ce remaster porte brillamment l’un des meilleurs point & click du début des années 200 sur les consoles de dernière génération. Un gros travail a été réalisé au niveau de la modernisation des graphismes, beaucoup plus propres qu’en 2006. A un tel point qu’on en viendrait presqu’à penser qu’il s’agit d’une nouvelle production. Le titre brille aussi par son excellente bande-son, avec ses musiques funky et dialogues brillamment doublés en anglais. Pour les francophones, il faudra se contenter de sous-titres, brillamment traduits toutefois.

Seul réel bémol selon nous, le jeu est vendu aujourd’hui 19,99€, alors que l’original n’était vendu que 9,99€ en son temps. Le tarif reste accessible, et oui, niveau contenu, il y a largement de quoi s’occuper pour un moment, mais la hausse de prix n’en reste pas moins significative.

Conclusion

Sam & Max Save the World est un remaster très réussi du jeu épisodique de TellTale qui avait vu le jour en 2006. Le titre bénéficie d’un petit coup de fraîcheur avec des graphismes entièrement modernisés. Le gameplay a en revanche pris quelques rides. Les mécanismes de point & click des années 90 ont mal vieillis. Sam & Max Save the World s’adresse très clairement à un public de passionnés. Le titre se distingue des autres point & click par son univers coloré, son humour caustique et son duo de choc, au charisme fou. S’ils vous avaient manqué, vous ne regretterez absolument pas que Sam & Max nous reviennent sous la forme d’un simple remaster! Tout au plus regrette-ton la censure de certaines blagues, qui auraient plus de mal à passer aujourd’hui… et l’absence de doublages en français, qui lui auraient pourtant permis de toucher un public plus large. 

Sam & Max Save the World

Gameplay 6.0/10
Contenu 7.5/10
Graphismes 7.0/10
Bande son 7.5/10
Finition 8.0/10
7.2

On aime :

L'humour caractéristique de la série

Des graphismes joliment remis au goût du jour

Une bande son de qualité

Les excellents sous-titres en français

Une durée de vie solide

On aime moins :

Certaines blagues ont été censurées

Toujours pas de doublages en français

Des mécanismes de gameplay qui ont parfois mal vieilli