Un algorithme prédit la progression de la maladie de Parkinson chez des patients

La maladie de Parkinson affecte plus de 6 millions de personnes à travers le monde. 

Partant du principe que les maladies n’affectent pas tout le monde de la même façon, des chercheurs d’IBM et de la Fondation Michael J.Fox ont mis au point un algorithme afin de prédire comme la maladie de Parkinson va évoluer chez les patients atteints de cette dernière.

En plus de permettre de donner une espérance de vie plus précise, celui-ci sera également utile aux médecins qui pourront mieux comprendre comment la maladie de Parkinson évolue. Ils pourront donc mieux prévenir et gérer les symptômes de leurs patients puisqu’ils sauront à quel moment ces derniers se manifesteront.

Notre objectif est d’utiliser l’algorithme pour aider à la gestion des patients et à la conception d’essais cliniques. Ces objectifs sont importants, car, malgré la prévalence de la maladie de Parkinson, les patients présentent une variété unique de symptômes moteurs et non moteurs”, ont indiqué les chercheurs d’IBM.

L’algorithme développé par les chercheurs a été alimentée par une base de données rassemblant des informations pertinentes à propos de 1.400 personnes. Il s’agit du “volume le plus important et le plus robuste de données longitudinales sur les patients atteints de la maladie de Parkinson à ce jour“, indique IBM. Grâce à cette base de données, il a été en mesure de cartographier des schémas complexes de symptômes et de progression.

Rappelons qu’il n’existe toujours aucun remède pour la maladie de Parkinson qui affecte plus de 6 millions de personnes à travers le monde. Être en mesure de prédire l’évolution de la maladie de manière personnalisée pour chaque patient permettra de mieux les préparer à ce qui les attend.