Sorti en exclu temporaire sur Stadia en 2020, Orcs Must Die 3! était passé relativement inaperçu compte tenu du succès très mitigé de la plate-forme de Google. Sa sortie sur PC et consoles le remet sur le devant de la scène. 

On n’en attendait plus grand chose après le fiasco d’Orcs Must Die Unchained en 2017. La franchise des Orcs Must Die a pourtant réalisé un joli come-back avec ce troisième épisode, sorti en exclu temporaire sur Stadia.

Développé par le studio texan Robot Entertainment, qui était né sur les cendres d’Ensemble Studios et avait fait ses premiers pas avec Age of Empires Online, Orcs Must Die! était à l’origine un petit jeu indé exclu au catalogue du bon vieux Xbox Live Arcade. Succès inattendu, le titre a eu droit à plusieurs suites, qui n’ont toutefois jamais rencontré le même succès que l’original.

Il n’est pas rare d’être submergé par une armée de créatures.

On aurait d’ailleurs pu penser qu’en dix ans, le concept aurait davantage évolué. Si vous aviez joué au tout premier épisode, vous ne serez en ce sens guère surpris par cette suite, étonnamment fidèle à l’esprit du premier volet. On y incarne toujours un guerrier chargé de défendre le cœur d’un donjon des vagues d’ennemis qui s’y ruent. Trolls, orcs et autres dragons vous donneront des sueurs froides. Chaque mission vous propulse dans des décors différents, dont il faudra maîtriser l’architecture. Car ici, les ennemis ne viennent pas d’un seul point mais de plusieurs. Il convient donc d’analyser le tracé pour placer ses pièges, ses troupes et mettre en place un plan de défense. Une même mission compte en général entre 5 et 8 vagues. Entre chacune d’elle, le joueur peut venir renforcer ses défenses en achetant de nouveaux pièges et en en changeant d’autres pour s’adapter aux différentes menaces. Car bien entendu, tous les ennemis ne sont pas fragiles aux mêmes types d’attaques.

Préparez-vous à massacrer de l’orc!

La force d’Orcs Must Die 3!, c’est son incroyable diversité, tant au niveau des pièges proposés que du bestiaire ou de ses environnements. On a jamais l’impression de rejouer deux fois la même mission… Tout au cours de l’aventure, vous débloquerez aussi de nouveaux pièges et pourrez acheter des améliorations pour les pièges déjà débloqués.

Pad en main, les sensations sont également là. Durant les vagues, il faudra être très actif : se déplacer au bon endroit pour venir renforcer une défense sur le point de céder, se replier vers une position stratégique ou simplement passer d’un point d’entrée à l’autre pour aider ses troupes. Entre les vagues, le joueur devra renforcer ses défenses en venant ajouter des archers sur une tour, en venant placer des pièges en amont et en tentant surtout d’imaginer des combinaisons meurtrières entre les différents pièges. Orcs Must Die 3! est un très habile mélange d’action explosive et de stratégie.

A vous de faire en sorte d’éviter d’être submergé.

Le titre dévoile tout son potentiel en coop. Malheureusement, vous ne pourrez y jouer à plusieurs qu’en ligne. Pas de coop’ locale. Ce qui réduit déjà pas mal le champ des possibilités malheureusement. On notera au passage que la communauté semble malheureusement assez réduite et qu’il n’est pas évident de trouver des parties…

La bonne nouvelle, c’est que côté contenu, il y a de quoi faire entre la campagne principale, qui vous tiendra en haleine entre 6 et 12 heures selon le mode de difficulté, une seconde campagne de 5 missions à débloquer, un mode survie, un mode défis hebdomadaires et la coop en ligne. Le contenu est plutôt généreux. D’autant plus qu’il est possible d’incarner différents personnages qui ont tous leurs particularités. Arc à flèche, tromblon, arbalète, épée, sceptre, à vous de choisir l’arme et le style de jeu qui vous plait le plus!

Chaque héros a son arme de prédilection.

Orcs Must Die 3! est clairement l’un des mélanges les plus aboutis de tower-defense et de jeu d’action. S’il n’introduit finalement que peu de nouveautés par rapport à ses ancêtres, le titre propose un contenu copieux et se révèle particulièrement fun à jouer à plusieurs. Il y a toujours plusieurs approches possibles. Et s’il faudra parfois recommencer plusieurs fois une mission pour la terminer, le jeu ne se révèle pas trop frustrant dans sa difficulté.

Côté réalisation, Orcs Must Die 3! est également très solide avec ses graphismes colorés, sa direction artistique cartoonesque et ses jolis effets visuels. Ce n’est pas une claque absolue, mais le titre est dans l’ensemble très agréable à regarder. La bande son n’est pas en reste avec d’excellents doublages et des musiques d’ambiance efficaces. On regrette en revanche que la finition ne soit pas irréprochable. Il n’est pas rare de faire face à quelques petits ralentissements lorsque l’écran est très chargé, même sur les consoles next-gen… Pour 29,99€, Orcs Must Die 3! n’en reste pas moins une très belle surprise.

Conclusion

Proposé durant près d’un an en exclu sur Stadia, Orcs Must Die 3! est désormais également disponible sur PC et consoles. Le mélange de tower defense et de jeu d’action coopératif de Robot Entertainment remet brillamment au goût du jour le concept délirant de la série. Aux côtés de ses amis, le joueur devra ici défendre le coeur de son donjon en plaçant ses troupes sur le champ de bataille et en glissant des pièges tout au long du parcours des forces adverses. Orcs Must Die 3! n’est toutefois pas qu’un simple tower defense puisque le joueur prend part activement au combat. Intense, fun et complètement délirant, Orcs Must Die 3! est une très agréable surprise. Proposé une trentaine d’euros, le titre offre un contenu solide avec deux campagnes jouables en solo ou en coop, un mode survie et un mode défis. Il y a largement de quoi s’occuper quelques semaines avec ses proches. Dommage en revanche que la coop se joue uniquement en ligne. Pas de coop locale pour cet épisode!

Orcs Must Die 3!

8.1

Gameplay

8.5/10

Contenu

8.5/10

Graphismes

7.5/10

Bande son

8.0/10

Finition

8.0/10

Les + :

  • Un contenu très généreux
  • L'aventure en coop'
  • Un habile mélange de tower-defense et de shoot
  • La diversité de pièges et le bestiaire très varié
  • Les stratégies complexes que l'on peut mettre en place

Les - :

  • Pas de coop' en local
  • Quelques petits ralentissements