9 apps qui piratent des comptes Facebook à désinstaller de toute urgence

Les 9 applications en question auraient été téléchargées sur plus de 5,8 millions d’appareils. 

Prudence si vous avez l’habitude de télécharger de nouvelles applications sur votre smartphone. Google vient de retirer 9 applications – infectées par un dangereux malware – de son Play Store. Les logiciels, qui prenaient l’apparence d’applications de retouche photo, d’horoscopes en ligne et d’applications de coaching sportifs permettaient en réalité aux créateurs de ces apps de pirater les profils Facebook des utilisateurs à leur insu.

Avant tout, c’est la façon avec laquelle les pirates sont parvenus à duper Google qui surprend. Les logiciels pirates étaient fonctionnels – il s’agissait réellement d’applications de retouche photo, de coaching sportif et d’horoscope. Il n’était donc pas question ici de simples coquilles intégrant un malware.

Le logiciel obtenait automatiquement l’autorisation d’accéder au compte Facebook de l’utilisateur, et pouvait ensuite s’en emparer pour diffuser du spam ou des virus sur le réseau social. Les applications auraient infecté 5,8 millions d’appareils, via le Play Store.

Selon ArsTechnica, le principal objectif des hackers était le piratage de comptes Facebook. Toutefois, ceux-ci pourraient facilement reconvertir le logiciel sur une simple commande pour charger des pages web infectées sur l’appareil ou récupérer des mots de passe.

Si Google a supprimé les 9 applications du Play Store, celles-ci restent disponibles sur plusieurs boutiques alternatives et surtout, les utilisateurs qui les ont téléchargées devront les supprimer de leurs terminaux manuellement.

Ci-dessous, vous retrouverez la liste complète des 9 applications qui contiennent ce dangereux malware:

  • Processing Photo
  • App Lock Keep
  • Rubbish Cleaner
  • Hororscope Daily
  • Horoscope Pi
  • App Lock Manager
  • Lockit Master
  • Inwell Fitness
  • PiP Photo

Si l’une d’elles est installée sur votre terminal, nous vous recommandons de changer votre mot de passe Facebook et potentiellement les mots de passe de tous les services auxquels vous vous connectiez avec des identifiants identiques le plus rapidement possible. En cas de piratage, ni Facebook ni Google ne pourront malheureusement vous aider.